Magazine des actualités et des tendances

Bien gérer votre budget vous rend heureux

On dit que l’argent ne fait pas le bonheur, mais personne ne peut nier son importance. Elle doit donc être bien utilisée au quotidien, ce qui nécessite l’établissement d’un budget, et surtout sa gestion de manière optimisée !

Dans cet article, nous allons donc vous présenter quelques conseils pour vous aider à gérer et optimiser votre budget personnel. Mais avant, expliquons pourquoi ceci est important.

Pourquoi avoir un budget est important ?

La fixation d’un budget n’est malheureusement pas une action habituelle chez les gens. Certains trouvent que c’est une tâche fastidieuse et compliquée, et d’autres la relient aux termes privation et frugalité. Alors qu’au contraire, se fixer un budget vous aide à être plus à l’aise financièrement et atteindre le bonheur en vivant mieux.

Il ne s’agit pas seulement de se fixer un budget, mais aussi de savoir le gérer, l’optimiser régulièrement et le respecter. Ceci afin d’atteindre le confort financier au quotidien, finir vos mois à l’aise et de pouvoir faire face aux imprévus comme une maladie, un accident ou des travaux de réparation. Aussi pour pouvoir se faire plaisir de temps à autre sans se culpabiliser et même pour gagner de l’argent. En effet, avant de penser à changer d’emploi ou de trouver un job supplémentaire (ce qui n’est pas toujours donné), il faudra commencer par bien manager vos revenus actuels. En épargnant de l’argent, vous en gagnez aussi !

Entrons maintenant dans le vif du sujet : comment gérer et optimiser votre budget ?

Faire ses comptes, gains et dépenses

Il y a plusieurs éléments à prendre en considération quand vous voulez créer et gérer un budget. Les principaux facteurs étant les dépenses que vous devez identifier avant toute chose. Pour cela, il faudra évidemment faire les comptes. Vous aurez alors à consulter vos relevés bancaires afin de comparer vos revenus et vos dépenses, et voir si le résultat est positif ou négatif. Si vous payez seulement par carte (ou presque), il suffira alors de consulter les opérations bancaires.

Si par contre vous payez de temps à autre en espèces, c’est important de noter vos achats et garder vos factures. Puisque les relevés bancaires n’afficheront pas ces détails. Ceci peut être fastidieux si vous utilisez de l’argent liquide fréquemment. Une solution consiste à tout noter dans un cahier de dépenses, mais vous pouvez aussi utiliser une application ou un outil web dédié.

Identifier et classer vos dépenses

Vous savez maintenant combien vous gagnez, combien vous perdez et en quoi vous le perdez. Il est temps d’analyser plus profondément vos dépenses. Vous devez par exemple les organiser par catégories : dépenses obligatoires comme le loyer et l’électricité, consommation quotidienne (nourriture, transport, etc.), shopping et sorties, etc. Vous pouvez aussi choisir d’autres catégories en fonction de vos habitudes de consommation, si vous vivez seul ou que vous êtes responsable d’un foyer.

Revenez maintenant au résultat de la première étape, à savoir faire les comptes. S’il était positif, c’est que vous vous débrouillez plutôt bien en ce qui concerne la gestion de votre argent. Mais cela n’empêche pas que vous pouvez revoir vos dépenses et essayer d’économiser plus. Si par contre le résultat est négatif, c’est que vous avez du mal à gérer votre argent et respecter votre budget (s’il y en a). Il serait temps de vous demander s’il est possible de réduire certaines dépenses ou même de s’en passer.

Analyser vos dépenses

L’analyse des dépenses continue. Ici, vous devez vous tarder sur chaque dépense et vous demander si elle est justifiée. Vous mangez dehors plusieurs fois par semaine, est-ce possible de réduire le nombre ? Vous êtes abonné à un service, un gym par exemple, mais vous n’en profitez pas pleinement comme il le faut. Ne serait-ce pas mieux d’annuler cet abonnement ? De petits changements vous apporteront de petites réductions sur vos dépenses. Il faudra donc aussi penser à de grands changements dont l’effet sera plus significatif. Vous pouvez par exemple analyser vos contrats et voir s’il est possible de les renégocier ou même de les changer. On parle ici des assurances, de l’abonnement téléphonique, de vos comptes bancaires, etc. Si vous payez un loyer trop cher, pourquoi ne pas penser à changer de location ou à avoir un colocataire ? Ce sont en effet de grands changements comme ceux-ci qui pourront vous aider à réduire vos dépenses considérablement.

Se fixer une limite pour chaque dépense

Après tous ces calculs, vous découvrirez qu’il est effectivement possible d’économiser dans certains départements, et même se passer de certaines dépenses. Ainsi, vous serez sans doute en mesure d’accorder une somme limite à chacune de vos dépenses, ou du moins à chaque catégorie. Autrement dit, vous vous fixez un budget. L’idée est alors de respecter ce budget pendant un mois. Commencez quand toutes les modifications (éliminer certaines dépenses, revoir les contrats, etc.) auraient été effectuées. À la fin du mois, refaites vos comptes pour voir si vous obtenez un meilleur résultat cette fois-ci. Êtes-vous arrivé à économiser de l’argent ? Ces économies sont-elles significatives ? Si oui, vous êtes alors sur la bonne route !

Rappelons que c’est important de bien déterminer vos objectifs financiers. Remboursement de dette, planification d’un voyage, achat de vêtements luxueux…, tout projet doit être pris en compte quand vous établissez votre budget.

Être flexible dans la gestion de votre budget

En gérant un budget, il faut certainement être strict et diligent, mais aussi flexible et ouvert d’esprit. On note par exemple qu’il est parfois plus judicieux de se fixer un budget annuel au lieu d’un budget mensuel. C’est le cas pour l’achat de vêtements ou la pratique de loisirs. Quand vous prévoyez de grandes dépenses prochainement (vacances ou projet commercial), permettez-vous d’être plus strict en utilisant par exemple la méthode des enveloppes. Et d’une autre part, permettez-vous d’expérimenter de nouvelles choses si vous en avez envie. Tant que vous ne dépassez pas trop votre budget et que vos dépenses destinées aux loisirs restent raisonnables.

Notons aussi que les astuces qui marchent varient selon le type des dépenses. Vous pouvez par exemple manger plus chez vous (et ça fait une grande différence croyez-le), faire du shopping dans les soldes, prendre le transport commun et marcher plus, renégocier ou changer vos contrats (banque, assurances, téléphone), etc.

Payer vos dettes en premier

Crédit pour acheter votre habitat, prêt scolaire, crédit auto, crédit professionnel…, les possibilités sont nombreuses. Et qui n’a pas une dette en possède plusieurs. Ces dettes sont alors placées dans la catégorie des dépenses obligatoires, et vous pouvez même leur accorder une catégorie tout entière. Dans tous les cas, payer vos dettes devrait être votre première préoccupation quand vous gérez votre budget. Ce qui serait possible grâce à l’argent que vous arrivez à mettre de côté à la fin de chaque mois. Évidemment, vous consacrez déjà une partie de vos revenus à payer vos crédits. Mais si vous arrivez à économiser, augmenter la somme dédiée à vos dettes est une bonne idée. Vous pourriez ainsi vous en débarrasser plus rapidement, et être plus à l’aise financièrement.

Rappelons qu’être éligible pour un crédit ne signifie pas que vous devez y souscrire. En effet, pour accorder un crédit, les banques prennent en compte les revenus du client et ses autres crédits en cours. Comment vous dépensez votre argent ne leur concerne pas.  Demandez-vous donc si avec vos dépenses actuelles vous pouvez assumer une dette.

Épargner et investir

En plus de payer vos dettes, vous devez évidemment penser à épargner de l’argent et même à investir. Reste à savoir combien et comment !

Quand il s’agit de bien gérer votre budget, on vous conseillera toujours d’épargner. En effet, bien vivre est important, mais il faut aussi penser aux temps difficiles et à vos futurs projets. Veillez donc mettre un peu d’argent de côté, en fonction de vos revenus évidemment. Et si possible, vous pouvez aussi créer plusieurs épargnes : urgences, achat de maison, retraite, enfants, etc. Quand vous faites face à un imprévu, il ne faudra pas toucher au budget consacré à vos dépenses quotidiennes et mensuelles, mais à vos épargnes destinées aux urgences.

Pour aller plus loin, vous pouvez aussi investir. Il y a plusieurs domaines dans lesquels vous pouvez investir comme la bourse et l’immobilier. Mais c’est important de vous former en premier afin de limiter le risque de perte qui est présent dans n’importe quel investissement. Il vaut mieux ne pas se précipiter et attendre que vous ayez assez de connaissances avant d’investir votre argent.

Un budget doit être bien pensé pour vous. Si c’est la première fois que vous en créez, cela peut être assez difficile à maîtriser. Mais qu’est-ce qui ne l’est pas ? Tout projet nécessite du temps et de l’effort, et surtout de commettre des erreurs. Vous allez donc revoir votre budget régulièrement et changer vos méthodes. Un dernier conseil est de se munir des applications de gestion d’argent, surtout les outils qui peuvent être reliés aux comptes bancaires. Ils vous faciliteront énormément la tâche en automatisant la gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.