Magazine des actualités et des tendances

Comment se tailler la barbe soi-même ?

Vous attendiez avec impatience la réouverture de votre barbier habituel, mais en cette période de post-confinement, son agenda est déjà plein. Prochain rendez-vous ? Dans 1 mois. La tuile !

Surtout que cela fait maintenant presque deux mois que vous regardez pousser votre barbe sans la toucher. Impossible de reprendre la route du travail en la laissant dans cette état. Une belle barbe est avant tout une barbe bien entretenue.

La solution ? Apprendre à se tailler la barbe soi-même. Révélez le coiffeur qui est en vous, et ressortez votre prochaine nouvelle meilleure amie : votre plus belle tondeuse à barbe. Vous verrez, vous êtes bien meilleur que ce que vous croyez.

En fonction de la longueur de ta barbe, tu t’adapteras

Avant de démarrer votre pétroleuse à poils pour tout couper, il y a deux étapes primordiales à respecter. 

La première, c’est de bien identifier la forme de sa barbe, ou celle que vous souhaitez lui donner. Même si les poils repoussent (vite), ce serait dommage de devoir tout raser parce que vous vous êtes loupé.

La deuxième étape, c’est de bien la nettoyer. On ne taille jamais une barbe si elle est sale. Et croyez-moi, toutes les barbes le sont. Sans exception.

Les barbes courtes

Si vous eussiez porté habituellement une barbe courte (aussi appelée “barbe de 3 jours”), et que les semaines qui viennent de s’écouler ont eu raison de ses contours parfaits et de sa longueur de 3 à 4 millimètres, pas de panique, c’est probablement la barbe la plus simple à tailler.

Pour se faire, chaussez votre tondeuse favorite d’un sabot de 3 à 4 millimètres et  passez-la de façon uniforme sur l’intégralité de votre visage. Aucun dégradé à prévoir, on taille tout à la même hauteur.

Mais pour avoir une belle barbe de trois jours, ça ne s’arrête pas là. Il faut lui (re)dessiner ses contours parfaits. Utilisez alors un rasoir (de type coupe-choux, shavette ou droit) pour raser au niveau des joues et de votre cou.

Les deux lignes de coupe, sur les joues, doivent commencer à peu près au niveau du lobe de l’oreille, pour terminer à la commissure des lèvres. Pas plus haut, mais surtout pas plus bas. L’époque du collier est révolu.

Quant au cou, imaginez que vous puissiez placer 2 doigts entre le bas de votre barbe et le haut de votre paume d’Adam. 

Là aussi, il est très important de ne pas couper trop haut. Au pire, si vous ne savez où raser, laissez tel quel. Il vaut mieux des poils qui descendent légèrement trop, qu’une coupe trop haute.

Voilà, vous avez de nouveau retrouvé un look présentable. Avouez que ce n’était pas si difficile que ça !

Les barbes longues

Lorsqu’il s’agit de tailler soi-même une barbe longue, c’est un peu plus compliqué. Pourquoi ? Car vous devrez savoir faire des dégradés. Dans ce cas précis, vous devrez utiliser plusieurs sabots et plusieurs hauteurs de coupes, en commençant toujours par la plus courte.

Avant de vous lancer, et selon la taille de votre barbe, vérifiez bien que votre tondeuse propose des hauteurs allant de 0.5mm (ou 0.8mm), à au moins 10mm (voir plus si votre barbe est vraiment longue). C’est souvent en changeant de sabots que vous atteindrez ses hauteurs.

Commencez donc par régler votre tondeuse au plus bas. Définissez ensuite grossièrement les contours de votre barbe (au niveau des joues surtout, et aussi du cou). Laissez votre tondeuse sans sabot, et après avoir brosser votre barbe pour lui la recoiffer, coupez les poils qui dépassent.

Enfin, toujours selon la longueur de vos poils, mais aussi selon votre coupe de cheveux, commencez les dégradés au niveau des pattes. Toujours de haut en bas (et jamais l’inverse).

Chaussez, cette fois-ci, les plus grands sabots, et diminuez au fur et à mesure jusqu’à obtenir le dégradé qui vous convient. C’est probablement la partie la plus compliquée et la plus risquée. Si vous sentez que vous n’y arrivez pas, ne tentez pas les dégradés, limitez-vous aux contours.

Une fois terminé, vous pouvez suivre mes conseils ci-dessus, pour raser vos contours au niveau des joues et du cou. Il s’agit des mêmes outils (rasoir à main), et des mêmes conseils.

De ta barbe tu prendras dorénavant plus soin

Une fois votre barbe parfaitement taillée et ses contours définis au millimètre près, il ne vous restera plus qu’à l’hydrater et à la nourrir.

Pour se faire, sache qu’il existe des cosmétiques prévues pour. Il s’agit d’huile, de baumes ou de crèmes. Vous aurez l’embarras du choix au niveau des marques.

Ce sont des produits, le plus souvent fabriqués à base d’huiles végétales, qui vous permettront de garder vos poils en bonne santé et de diminuer les démangeaisons en hydratant votre peau.

Car encore une fois, une belle barbe bien taillée est aussi une barbe bien entretenue. Ce serait alors dommage de s’arrêter là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.