Magazine des actualités et des tendances

Faut-il beaucoup d’épargne pour pouvoir investir dans l’immobilier

En finance, il est souvent conseillé de diversifier ses placements. La recette pour être toujours sûr de retomber sur ces pattes est de faire des investissements intelligents, sûrs et de les diversifier.  Cependant, si un de vos placements n’est plus rentable pour vous, vous avez quand même de quoi assurer vos arrières.

L’un des placements les plus sûrs et le plus répandu chez les Français, c’est l’épargne. Investissement populaire depuis plusieurs décennies fait aujourd’hui partie de nos automatismes. De ce fait, beaucoup de personnes assurent qu’il faut avoir beaucoup d’épargne pour investir. Mais est-ce vraiment le cas ?

Comment marche l’épargne ?

L’épargne, c’est l’argent que vous mettez de côté tous les mois et qui fructifie d’année en année. Bien que cet investissement soit le plus sécurisé de tous, il est très peu rentable. Aujourd’hui, il relève plus d’un moyen de stocker de l’argent dormant, que d’un véritable placement financier rentable.

Donc, la plupart des gens épargnent en attendant d’avoir assez pour investir… À tort.

L’emprunt dans l’investissement locatif

Auparavant, les taux d’intérêt étaient très hauts et atteignait parfois les 6 %. Faire un emprunt était donc peu conseillé et risquait de vous endetter. Aujourd’hui, la situation à bien changé. Les taux d’emprunt ont atteint des seuils historiquement bas et le marché de l’investissement locatif rentre dans un véritable boom.

Et… Les plus avantagés par ces taux d’emprunts sont les primo-accédants, une aubaine !

Lors de la demande d’un emprunt, la banque demande un apport de 10 % sur la somme demandée en moyenne. Cependant, dans l’investissement locatif, il est de plus en plus facile de faire baisser ce taux financier et surtout de financer les frais d’ameublement, de dossiers et/ou de cautionnements bancaires avec de bons partenaires professionnels.

Donc, bonne nouvelle ! Vous pouvez investir sans apport puisque le prix d’achat et les prix d’installation seront entièrement financés par la banque. Et si vous passez par des professionnels de l’investissement locatif comme Invisty, les frais sont 100 % empruntables et défiscalisables !

Bon à savoir : vous avez des partenaires très efficaces vous pouvez aller jusqu’à emprunter vos frais de travaux, de notaires, etc.

Attention

Nous vous conseillons fortement de ne pas vider entièrement votre compte épargne. Il est toujours utile de se constituer un matelas financier sur lequel vous pouvez vous appuyer en cas de mauvaises surprises ou de travaux urgents à effectuer. Il faut toujours se constituer un plan de secours.

Quels sont les critères demandés par les banques ?

Le plus important pour qu’une banque vous laisse emprunter n’est pas forcément le montant de votre revenu. L’élément le plus important pour la banque est un CDI (hors période d’essai) et… c’est tout ! Il s’agit du seul facteur d’emprunt dont vous avez besoin.

Enfin, votre capacité d’endettement va aussi peser dans la balance, cette dernière dépend de plusieurs critères :

  • Votre patrimoine,
  • Votre épargne,
  • Vos revenus,
  • Les emprunts en cours.

Créer de l’actif plutôt que du passif

L’épargne est un placement financier que l’on dit « passif » c’est-à-dire que c’est un placement qui ne vous rapporte pas ou très peu d’argent. Comme l’achat d’une résidence principale par exemple : ce bien ne vous rapporte pas d’argent.

Il faut favoriser les placements « actifs ». Ce sont des placements correspondant à un investissement locatif ou à un placement en bourse : ils sont rentables car ils vous rapportent de l’argent.

Pour ainsi dire, contrairement à l’épargne ce n’est pas de l’argent « dormant ». Investir dans des biens “actifs” vous permet de vous enrichir à moyen/long terme.

Pour plus d’informations nous vous conseillons l’excellent livre « Père riche, père pauvre »  de Robert-T Kiyosakiqui relate la différence entre des investissements actifs et passifs et la différence de la gestion des finances entre la classe supérieure et la classe moyenne et pauvre.

L’investissement locatif comme placement actif

Lorsque vous achetez un appartement ou une maison, vous dépensez de l’argent et donc, vous vous endettez. Cependant, si vous louez un logement vous récupérez cet argent et plus encore ! Dans le cas d’un logement autofinancé dont le revenu couvre le remboursement du prêt, vous n’avez pas à débourser un centime sauf pour l’apport initial.

Vous êtes donc entièrement gagnant !

Investir avec peu d’épargne

L’épargne a finalement peu de conséquences sur l’obtention d’un prêt, ce qui est le plus important aux yeux des banques est un statut en CDI (hors période d’essai). Cependant, il est quand même conseillé de garder une petite somme de côté pour couvrir vos arrières.

Contrairement à l’épargne, l’investissement locatif est un placement qui vous permet de faire fructifier votre argent de façon rentable. C’est pourquoi c’est le placement financier le plus populaire en France !

Investir avec une entreprise spécialisée dans l’investissement locatif comme Invisty, c’est obtenir un bien autogéré et un suivi personnalisé sur votre investissement locatif. De plus, nos frais sont 100 % empruntables et défiscalisables. Contactez-nous, c’est gratuit et sans engagement.

One thought on “Faut-il beaucoup d’épargne pour pouvoir investir dans l’immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.