Magazine des actualités et des tendances

Le plus grand gisement de diamant connu au monde

Le plus grand gisement de diamants connu au monde, contenant des milliards de carats, se trouve au fond du cratère de Popigai, dans une partie reculée du nord de la Sibérie.

diamant

Les scientifiques pensent que le cratère a été formé il y a 35 millions d’années, lorsqu’un astéroïde de 8 km de diamètre composé de chondrite a percuté la Terre avec une vitesse telle qu’il a déchiré une entaille large de 63 km dans le paysage. Selon geology.com, l’impact énergétique a généré une explosion d’énergie équivalente à des millions d’armes nucléaires et des températures plus élevées que la surface du soleil. Sous cette chaleur et cette pression intenses, les calcaires, les marbres, les dolomites et d’autres roches carbonées dans la zone d’impact ont été instantanément fondus et transformés en diamant…industrielle.

(Photo by George Varros and Dr. Peter Jenniskens/NASA/Getty Images)

Par diamants industriels, on entend des diamants de toute petite taille ne pouvant servir qu’à des usages industriels. La plupart sont de minuscules cristaux jaune-brun, bien que certains puissent avoir une taille allant jusqu’à un demi-pouce.

Aucun ne convient aux bijoux, à moins que vous ayez une affection inhabituelle pour les diamants tachés et décolorés. Les diamants Popigai sont évalués à environ 12 dollars par carat, selon Popular Mechanics , et sont éparpillés sur une zone si vaste et si éloignée qu’ils offrent peu de valeur commerciale. Aujourd’hui, presque tous les diamants utilisés aux États-Unis à des fins industrielles, tels que le revêtement de lames de scies et de têtes de forets, sont synthétiques et produits en grande quantité aux laboratoires. 

Fait intéressant, le gouvernement russe connaissait l’énorme trésor de diamants enfoui sous la surface du cratère depuis les années 1970, mais l’a gardé secret. L’information n’aurait été dévoilée qu’en 2012 parce que le gouvernement soviétique des années 1970 ne voulait pas remettre en cause ses projets de construction d’usines de diamants synthétiques. En raison de leur dureté, la Russie envisagerait pour ces diamants un usage industriel plutôt que de joaillerie. Le cratère de Popigai a été désigné par l’UNESCO comme un géoparc, possédant un patrimoine géologique remarquable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.