Magazine des actualités et des tendances

Pare-brise fissuré : comment réagir ?

Contrairement aux apparences, le pare-brise d’un véhicule joue un rôle important. Il protège le conducteur et les passagers contre d’éventuels impacts frontaux. Par ailleurs, cet accessoire offre une vue dégagée essentielle pour manœuvrer correctement la voiture. Bien qu’il ait été conçu pour supporter un choc plus ou moins violent, cet élément peut se briser ou se fissurer. Voici donc les premiers gestes à adopter si cette surface vitreuse a reçu des dégâts quelconques.

Pare-brise endommagé : est-il nécessaire de le remplacer ?

Le Code de la route n’impose pas aux particuliers de remplacer le pare-brise de leurs voitures dès que celui-ci est endommagé. Néanmoins, les dégâts subis ne doivent pas gêner le conducteur en obstruant son champ de vision. La législation en vigueur oblige les automobilistes à remplacer la vitre si l’impact est de plus de 2,5 cm ou si la fissure s’étend sur plus de 30 cm. Dans le cas contraire, une simple réparation suffira. Il s’agit alors d’appliquer une résine destinée à retenir les éléments en place. Cela requiert l’intervention d’un réparateur professionnel et prend moins de deux heures dans la majorité des cas. L’intervenant procédera également à un polissage pour préserver l’aspect esthétique du véhicule. Faire l’impasse sur cette réparation expose le conducteur à une amende de 135 €.

Si le pare-brise a été brisé, il faudra absolument le remplacer. Dans la majorité des cas, le propriétaire de l’automobile devra lui-même acheter les pièces indispensables. Ceci dit, il déclarera le sinistre à son assureur avant de réaliser un quelconque achat. La compagnie d’assurance remboursera ou non les dépenses effectuées selon le contrat conclu entre les deux parties. Néanmoins, il arrive souvent que le particulier doive s’acquitter d’une franchise pour jouir pleinement de ses droits et bénéficier d’un remboursement.

Pare-brise et assurance auto : ce qu’il faut savoir

Le remplacement ou la réparation du pare-brise d’un véhicule est généralement pris en charge par l’assureur. Tout dépend de l’assurance auto choisie par l’assuré et des circonstances qui ont conduit à ce sinistre. Souscrire à une garantie bris de glace permettra de recevoir une indemnisation dans n’importe quelle situation. Néanmoins, ceux qui ne bénéficient pas de cette garantie ont parfois droit à un traitement de faveur. C’est notamment le cas si les dégâts résultent d’une tentative de vol et que le conducteur a assuré sa voiture contre les effractions.

Étant donné que réparer la vitre ou changer cet élément coûtera entre 150 et 1500 €, il convient de trouver une souscription adéquate. Un impact sur le pare-brise peut engendrer d’importantes dépenses imprévues. Il est donc préférable de prévoir une extension de garantie sur son assurance auto pour prévenir toute situation inattendue. Aujourd’hui, les particuliers peuvent facilement dénicher des offres adaptées en faisant quelques recherches sur internet. En faisant le bon choix, on pourra remplacer son pare brise sans franchise. Pour se faire indemniser, les principaux concernés doivent toutefois déclarer le sinistre au plus vite. Dans cette optique, on remplira le formulaire dédié pour ensuite l’envoyer à l’adresse de sa compagnie d’assurance par lettre recommandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.