Magazine des actualités et des tendances

Tout ce qu’il y a à savoir sur le domaine de la parodontie et hérédité

Quand vous remarquez un déchaussement dentaire, il faut vite réagir, car il peut s’agir d’une parodontite. Celle-ci se caractérise généralement par la prolifération de bactéries sur les tissus qui soutiennent les dents. Pour être plus concrète, une poche parodontale va se former exactement entre la dent et la gencive, puis cela provoquera un détachement de dents.

Qu’est-ce que la parodontie ?

La parodontie se définit comme une pathologie touchant plus particulièrement la structure de la dent dans son ensembleou de la mâchoire. En effet, elle fait référence à une infection bactérienne dramatique qui résulte par la détérioration progressive des tissus qui soutiennent les dents. En général, cette maladie est une inflammation localisée de la gencive ou encore du tissu osseux de la mâchoire.

Zoom sur les facteurs à risque d’une parodontite

Le développement d’une parodontite peut provenir de certains facteurs à risque comme l’existence du diabète, d’hypertension, et même de cancer. Les personnes souffrant de ces maladies sont donc plus exposées à une parodontite. Il faut rappeler que celle-ci est fortement liée à un manque d’hygiène, à un mauvais alignement de dents ainsi qu’à d’autres facteurs tels que le tabagisme et le stress. Pour en apprendre un peu plus à ce sujet, vous pouvez vous rendre sur selarl-chirurgiens-dentistes-dr-dayez.chirurgiens-dentistes.fr. Vous y trouverez des détails sur les prestations réalisées par les docteurs Dayez à Marseille en termes de parodontologie.

Comprendre le facteur de l’hérédité

Il arrive souvent que la parodontite résulte d’un facteur héréditaire. En réalité, si la forme de la maladie est plus sévère et plus précoce, l’aspect héréditaire doit être sérieusement pris en compte. Une personne a plus de risque de développer une parodontite dans le cas où un ou plusieurs de ses proches est atteint de cette maladie. Il s’agit d’un phénomène agrégation familiale, puisqu’il y a des familles qui sont touchées par des pathologies parodontales depuis plusieurs générations.

Il faut également souligner que la parodontite génétique peut intervenir sous sa forme sévère durant l’adolescence. En l’occurrence, il s’agit d’une combinaison de gènes ou d’allèles pour être on ne peut plus précis. Celles-ci permettent d’augmenter le risque de propager une parodontite.

À titre d’information, la parodontite héréditaire aborde parfois une notion de fatalité, mais elle peut être soignée si le patient la détecte tôt.À part cela, une parodontite héréditaire survient aussi de manière précoce lors de la puberté. Dans ce cas-ci, le spécialiste est tenu d’identifier la présence d’une parodontite génétique pour appliquer au patient une prévention rigoureuse.

Toutefois, il est toujours nécessaire de traiter une parodontite en commençant par enlever la plaque dentaire via le détartrage. Pour cela, le chirurgien-dentiste va sonder les poches situées sous la gencive pour déterminer facilement la perte d’attache. Il est également important d’effectuer un prélèvement de bactéries pour l’établissement de l’antibiothérapie idéale.

Et pour les formes les plus avancées en termes de parodontite, il est vivement recommandé de recourir aux techniques chirurgicales. Cela implique, entre autres le renforcement du tissu osseux ou la pose d’un implant dentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.