Bilan Magazine

Magazine des actualités et des tendances

Carence en magnésium : 10 signes indiquant que vous en avez besoin

Les symptômes d’une carence en magnésium ne sont pas spécifiques et peuvent être causés par de nombreux autres troubles. C’est pourquoi, pour établir un véritable diagnostic, il est nécessaire de procéder à des analyses de sang afin de mesurer les valeurs de magnésium circulant dans le plasma.

Les symptômes d’une carence en magnésium

En général, il convient de prêter attention à ce qui suit

  1. Calcification des artères
    Bien qu’il ne s’agisse heureusement pas du premier symptôme ou du symptôme le plus courant, il peut s’agir de l’un des plus dangereux. En effet, la calcification des artères peut entraîner des problèmes bien plus graves, tels que l’infarctus du myocarde et les maladies cardiaques.
  2. Spasmes musculaires et crampes
    C’est le symptôme le plus évident et le plus courant. Lorsque les niveaux de magnésium sont trop bas, les tissus musculaires ont tendance à se durcir. En conséquence, nous pouvons souffrir de crampes et de spasmes. Le magnésium aide à rétablir l’état optimal du tissu musculaire et à le détendre.
  3. Anxiété et dépression
    De nombreuses études montrent qu’une carence en magnésium peut avoir un impact important sur la santé mentale. Elle peut en effet être à l’origine de divers troubles neurologiques. Il s’agit notamment de l’apathie, qui se caractérise par un engourdissement ou un manque de stimulation émotionnelle. Certaines études ont également montré une corrélation avec une incidence plus élevée de la dépression. De même, un autre symptôme évident serait l’apparition de l’anxiété.
  4. Hypertension artérielle
    La relation entre l’hypertension artérielle et le magnésium est peut-être l’une des plus étudiées. Une étude de l’université de Harvard portant sur plus de 70 000 personnes a montré que ceux qui avaient des niveaux élevés de ce minéral avaient également des valeurs de tension artérielle plus proches de la normale. Le suivi de cette étude était également intéressant : parmi les personnes souffrant d’hypertension artérielle, celles qui avaient pris une supplémentation en magnésium étaient en mesure de réduire leurs valeurs de tension artérielle. Enfin, une étude de l’Université du Minnesota a également montré une diminution de 70 % du risque d’hypertension chez les femmes ayant pris des niveaux adéquats de magnésium.
  5. Problèmes hormonaux
    Plus les taux d’œstrogènes et de progestérone sont élevés chez une femme, plus les taux de magnésium sont faibles. Ce n’est pas un hasard si de nombreuses femmes ont remarqué une augmentation des crampes musculaires et des symptômes du syndrome prémenstruel dans la seconde moitié du cycle, qui correspond à la phase où les niveaux hormonaux sont élevés. Le chocolat noir est une bonne source de magnésium. Certains chercheurs affirment que l’envie de chocolat que ressentent de nombreuses femmes pendant cette phase de leur cycle pourrait n’être qu’une façon pour l’organisme de compenser cette carence.
  6. Les troubles de la grossesse
    Les problèmes de santé et d’humeur pendant la grossesse sont liés aux problèmes hormonaux que nous venons d’évoquer. Certaines femmes ont constaté une diminution des nausées matinales grâce à la prise de magnésium. Celui-ci est également souvent utilisé pour atténuer certains problèmes typiques de cette phase, tels que l’hypertension artérielle et les crampes musculaires, pour prévenir les naissances prématurées et pour soulager les maux de tête. Avant de prendre du magnésium pendant la grossesse, consultez votre gynécologue ou un professionnel de la santé.
  7. Les troubles du sommeil
    Un autre signe directement lié à la grossesse est le raidissement de l’organisme à différents niveaux. Il est donc évident qu’il a également un impact négatif sur la qualité du sommeil. Un problème qui peut être facilement résolu et amélioré, dès que l’on commence à rétablir les bonnes valeurs. Le magnésium aide en effet à détendre le corps et l’esprit, ce qui contribue à un sommeil réparateur. En outre, il est nécessaire pour permettre aux récepteurs GABA du cerveau de fonctionner de manière optimale, et le GABA est le neurotransmetteur qui permet au cerveau de passer à un état de repos.
  8. Faible niveau d’énergie
    Le magnésium est nécessaire aux réactions qui créent l’ATP, l’énergie utilisée par les cellules. Rafraîchissons-nous la mémoire avec un peu de biologie. L’ATP ou adénosine triphosphate est la principale source d’énergie dans les cellules et doit se lier à un ion magnésium pour devenir actif. En d’autres termes, s’il manque, nous n’avons littéralement pas d’énergie au niveau cellulaire. Cela se traduit par de la fatigue, un manque d’énergie et d’autres problèmes physiques.
  9. La santé des os
    Le calcium a toujours été considéré comme le minéral le plus important pour la santé des os, mais on a récemment découvert que le magnésium était tout aussi important (et peut-être même plus !). Car leur santé en dépend. Le magnésium est important pour l’assimilation de la vitamine D, qui active à son tour l’absorption du calcium. Et il fait encore plus, car le calcium, une fois absorbé, doit être stocké dans les os, grâce à la calcitonine. Cette hormone extrait le calcium des muscles et des tissus mous. Mais pour qu’elle fonctionne, les réserves de magnésium doivent être suffisantes. Si ce n’est pas le cas, l’absorption du calcium est également altérée et les os deviennent plus fragiles.
  10. Autres carences en minéraux
    De nombreuses vitamines et minéraux agissent en synergie, et le magnésium agit comme un activateur pour la plupart d’entre eux. Il est nécessaire à la bonne utilisation du calcium, du potassium, de la vitamine K, de la vitamine D et de nombreux autres nutriments. Ainsi, l’organisme peut absorber ce dont il a besoin sans en absorber trop, mais en restant équilibré.

Les aliments riches en magnésium

Une alimentation variée et équilibrée suffit généralement à introduire la bonne quantité de magnésium dans notre organisme. Les aliments qui contiennent ce macronutriment sont les légumes à feuilles vertes (comme les épinards et les blettes), mais aussi les artichauts, les brocolis, les choux et les choux-fleurs.

L’autre grande source de magnésium est constituée par les céréales complètes, comme les pâtes et le riz complets. Il est important de souligner l’adjectif « complet » : le raffinage des céréales n’élimine en effet que le son et le germe, ce qui entraîne une perte d’environ 80 % du magnésium.

Les légumes secs, en particulier les pois, les haricots (surtout les haricots noirs), les lentilles et les pois chiches, ainsi que les fruits secs, tels que les amandes, les noix de cajou, les pistaches et les noix, sont également importants. Le son est également une source de magnésium, tout comme le cacao et le chocolat noir, ainsi que les eaux riches en minéraux.

En revanche, les fruits ne sont pas riches en magnésium, à l’exception des bananes, des figues, des pêches et des avocats. Les aliments d’origine animale, tels que la viande, le poisson, le lait et les produits laitiers, sont également pauvres en magnésium.

Si, pour une raison particulière, votre alimentation ne vous permet pas d’absorber suffisamment de magnésium, vous pouvez compenser la carence en consommant des compléments spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bilan Magazine