Magazine des actualités et des tendances

Quels sont les critères de choix d’une imprimerie textile ?

Très pratique, l’impression du textile permet de réaliser des T-shirts ou autres vêtements personnalisés. S’il est possible de le faire soi-même, il est recommandé de recourir aux services d’un professionnel afin d’éviter les mauvaises surprises. Mais là encore, il est important de faire le bon choix. Alors si vous désirez réaliser des impressions sur vos textiles, découvrez ici comment trouver le bon imprimeur textile.

La technique d’impression

Différents procédés sont utilisés pour marquer des graphiques, images, logos, etc, sur du textile. Il est essentiel de comprendre chaque procédé, afin de faire un choix optimal d’une part ; et pour s’assurer d’autre part que l’atelier d’impression choisi peut réaliser le procédé souhaité.

Le Flocage

Très répandu, le flocage est surtout utilisé pour les activités sportives, où il permet de marquer des t-shirts. C’est une technique qui s’emploie par impression d’images assez simples, sans trop de couleurs. Les dessins peuvent être de petites ou moyennes tailles, et il est possible de personnaliser un flocage. Quand l’impression est bien faite, c’est-à-dire quand elle est réalisée par un professionnel, elle résiste bien dans le temps. Plusieurs fans de football ont recours au flocage, et on parle souvent du flocage maillot de foot.

La sérigraphie

Elle se décline en deux sous procédés que sont la sérigraphie directe et le transfert sérigraphique. Par son caractère artisanal, la première technique fait partie des plus vieilles méthodes d’impression sur du tissu. Elle est pratique sur du tissu primitif, avec des dessins qui ne sont pas compliqués et ont très peu de coloris.

Par contre, le transfert sérigraphique est une technique de grande qualité. Le résultat est meilleur que dans le premier cas, car l’impression résiste à l’eau et aux détergents. Ce procédé peut se faire sur tout type de tissus, et en séries de grandes tailles. Il est spécialement recommandé dans le cadre d’une annonce graphique des entreprises.

L’impression numérique

C’est la technique la plus récente parmi les procédés d’impression sur textile. Partant d’un fichier infographique, elle se fait directement sur le vêtement. Bien que l’impression soit de bonne qualité, elle présente quelques limites qui sont :

  • l’usage d’un textile 100 % coton ;
  • l’usage d’un textile semi-coton et semi-polyester ;
  • et un coût élevé.

Elle est conseillée pour imprimer des images de grandes dimensions, avec plusieurs couleurs.

La qualité de l’encre

Si votre choix se porte sur une imprimerie qui fait l’impression sérigraphique ou numérique, il faudra prêter attention à la qualité de l’encre qui sera utilisée. Généralement, le choix est porté sur du plastisol ou de l’encre à eau.

Moins chère et facile d’utilisation, le plastisol s’adapte à plusieurs types de tenues. Mais elle ne s’utilise que sur du textile de couleur blanche ou à défaut une couleur claire. Un peu plus onéreuse que le plastisol, l’encre à eau donne un résultat beaucoup plus esthétique. De fait, cette encre fait de plus en plus d’adeptes.

La qualité des vêtements

Pour un meilleur résultat de votre impression, il est important de choisir convenablement la qualité du textile. Si vous ne savez pas reconnaitre les qualités de textile, vous pouvez prendre conseil auprès de l’imprimeur. Dans votre choix, tenez compte de la tendance et des mensurations. Toutefois, retenez que la qualité du vêtement définira le coût de votre commande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.