Magazine des actualités et des tendances

Travaux de maçonnerie : que faut-il savoir sur le soubassement de type hérisson?

Les travaux de maçonnerie sont classés selon qu’il s’agit de seconds œuvres ou de gros œuvres. Ces derniers comprennent la réalisation des ouvrages assurant la solidité et la stabilité de la structure. C’est notamment le cas des travaux de soubassement. À titre indicatif, il existe différentes sortes de soubassements de maison. Parmi celles-ci figure le soubassement en hérisson. Nous allons justement parler de ce procédé dans les lignes qui suivent. Découvrez !

Quelles sont les particularités du soubassement de type hérisson ?

Les travaux de soubassement sont réalisés après avoir minutieusement préparé le sol. Pour le soubassement en hérisson en particulier, il consiste à couler directement la dalle du sol du plancher sur le sol naturel. Par rapport aux autres types de soubassements, ce procédé est d’ailleurs le plus facile à mettre en œuvre. En effet, on n’a pas besoin de creuser le sol ni de le surélever. L’intervention sera donc moins compliquée et moins coûteuse. Néanmoins, il est conseillé de faire appel à un maçon expérimenté en Grenoble pour sa réalisation.

Le soubassement en hérisson se fait en plusieurs étapes. En l’occurrence, il s’agit de :

  • Décapage du sol,
  • L’installation d’un lit de gravier ou de pierres compactées sur le sol naturel,
  • Coulage de la dalle de sol du plancher en rez-de-chaussée
  • La mise en place d’un film plastique sur la dalle (ce film fait office de protection pour la maison et d’isolation pour le sol).

À l’issue de toutes ces étapes, les spécialistes en travaux de maçonnerie peuvent commencer à élever les murs de façade et les murs porteurs.

Dans quelles mesures réaliser un soubassement de type hérisson ?

Comme susmentionnés, la facilité de sa mise en œuvre et son coût font la particularité du soubassement de type hérisson. Néanmoins, on ne peut le réaliser que sur les sols parfaitement plats. Ainsi, si votre sol présente des irrégularités, il faudra entreprendre des travaux supplémentaires. Dans ce cas de figure, le soubassement de type vide sanitaire est la solution à adopter. Ce qui ne vous obligera pas à creuser le sol ou à effectuer des travaux pour l’aplanir.

Dans la mesure où vous pouvez choisir le soubassement de type hérisson, n’hésitez pas à y recourir. Avec cette technique moins onéreuse, vous pourriez faire des économies.

Malgré tout, sachez qu’il est possible de combiner deux solutions différentes. Autrement dit, vous pouvez réaliser un soubassement de type sous-sol pour aménager un garage et adopter le soubassement en hérisson pour la construction de votre maison. Pour savoir si cela est envisageable, nous vous conseillons de faire appel à un maçon professionnel. Avant de se prononcer sur la faisabilité d’un tel projet, cet artisan mènera une étude du sol.

Pour conclure, on distingue plusieurs sortes de travaux de soubassement. De toutes les techniques envisageables, le soubassement de type hérisson est le plus aisé à effectuer. Il se caractérise également par son coût relativement abordable. Concrètement, cette technique implique le coulage de la dalle du sol du plancher directement sur le sol naturel. Cette opération sera néanmoins réalisée après une préparation minutieuse de ce dernier. Elle se compose également de plusieurs étapes. Cependant, il est à noter que sa mise en œuvre est exclusivement réservée sur les terrains parfaitement plats. En outre, il est possible de le combiner avec d’autres techniques de soubassement. Dans tous les cas, il est conseillé de contacter un maçon professionnel pour les travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.