Magazine des actualités et des tendances

3 conseils pour réussir en tant que dermopraticien

Le métier de maquilleur permanent professionnel attire aujourd’hui plusieurs jeunes et individus en reconversions. Outre la stabilité qu’elle offre, cette profession contribue aussi à rendre la vie des patients encore meilleure. Visant, en effet, à camoufler ; réparer et modifier les apparences à défauts, la micropigmentation octroient de grands changements pour les clients. Si vous comptez parmi ceux qui souhaitent se lancer dans le travail de dermopraticien expert, voici nos 3 meilleurs conseils. À mettre en pratique, ces recommandations vous permettront d’occuper, dans les meilleures conditions, le poste de vos rêves !

Se former pour acquérir le savoir-faire exigé

Pas question de miser sur l’improvisation lorsque l’on veut se spécialiser dans un domaine spécifique. Cela reste également valable pour le monde du maquillage permanent. Il sera en effet indispensable de se former au métier de dermopraticien pour être en mesure de réaliser avec brio toutes les missions qui incombent à ce poste. Plusieurs éléments devront être appris pour s’assurer d’avoir toutes les connaissances requises. Allant des techniques d’application, aux critères de choix d’un pigment, sans oublier l’analyse de l’harmonie naturelle d’un patient, l’initiation devra être complète !

À cet effet, vous devriez donc trouver un centre de formation expert en dermopigmentation. De plus, le programme devra être complet en vue d’offrir les bonnes bases aux étudiants. Un certificat de formation devra être remis par l’institut afin que vous puissiez être en mesure de prouver vos connaissances à vos futurs clients.

Pratiquer régulièrement

Une fois votre diplôme en poche et surtout toutes les connaissances requises assimilées, vous devriez pratiquer régulièrement. En effet, les séances de pratiques qui accompagnent les études théoriques lors des formations ne suffisent pas. En vue de toujours vous perfectionner et surtout pour optimiser la maîtrise des différentes techniques, il sera important donc de pratiquer chez soi. Pour ce faire, achetez des mannequins ou visages 3D où vous pourriez réaliser différents types de maquillage permanent.

Dans l’idéal, nous vous conseillons de vous concentrer sur une zone spécifique, avant de vous lancer dans une autre pratique. À titre d’exemple, commencez la pratique pour les lèvres et c’est seulement une fois que vous êtes satisfait de votre travail que vous pouvez continuer vers une autre zone. Cette initiative vous permettra d’être totalement polyvalent et vous permettra donc de prendre en charge tous types de demandes. Si vous remarquez cependant que vous avez une connaissance plus approfondie sur une technique particulière, mieux que d’autres, vous pouvez en faire votre spécialité.

Par ailleurs, n’oubliez pas de photographier vos réalisations sur mannequins pour compléter votre portfolio. Ces derniers pourront vous servir à prouver votre savoir-faire (en plus du certificat de formation) à vos clients.

Respecter les règles d’hygiènes

La clé de la renommée de votre cabinet sera votre savoir-faire et aussi le respect de toutes les règles d’hygiène importantes. Comme il s’agira d’injecter des pigments colorés dans le derme des patients, il sera requis d’appliquer les normes hygiéniques requises. À cet effet, n’hésitez pas à vous équiper des différents équipements de stérilisations et d’entretien pour votre local. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.