Magazine des actualités et des tendances

4 conseils pour prévenir les problèmes de turbo

Les moteurs de voitures sont de plus en plus souvent équipés de turbos. Un turbo est une pièce d’ingénierie avancée et est donc très vulnérable. Des problèmes avec un turbo affecteront le moteur et entraîneront des dommages irréparables. Par conséquent, voici 4 conseils pour prévenir les problèmes de turbo.

Pourquoi un turbo ?

Ces dernières années, les exigences concernant les émissions des voitures sont devenues plus strictes. C’est en partie pour cette raison que les constructeurs automobiles choisissent de travailler avec des moteurs plus petits équipés d’un turbocompresseur. Un turbocompresseur presse plus d’air dans le moteur, donc plus de carburant peut être brûlé. Ensemble, plus de carburant et plus d’air fournissent plus de puissance en cas de besoin. Comme la plupart du temps cette puissance supplémentaire n’est pas nécessaire, l’utilisation du (plus petit) moteur est suffisante. En conséquence, moins de carburant est brûlé, ce qui rend le moteur plus économe en carburant et moins émetteur de CO2.

Causes des problèmes de turbo

Pendant le fonctionnement, un turbo tourne à environ 150 000 tr/min et le système peut atteindre des températures allant jusqu’à 350°C. Cela met une charge très élevée sur tous les matériaux, y compris le lubrifiant. Une éventuelle contamination peut donc avoir un impact majeur sur le turbo. Lorsque le filtre à air laisse passer la poussière ou d’autres contaminants, cela peut entraîner l’usure du roulement du turbo. De plus, les canaux d’huile peuvent se boucher en raison des températures élevées dans un turbo, ce qui peut coincer le turbo dans ses roulements. L’endommagement d’un turbo réduit la puissance du moteur. À terme, des problèmes de turbo peuvent entraîner l’arrêt du moteur. La prévention des problèmes de turbo est donc essentielle et le choix du bon lubrifiant est crucial à cet égard.

4 conseils pour prévenir les problèmes de turbo

1. Entretien régulier

Il est important que le véhicule soit entretenu à temps et régulièrement. Il est également important que le filtre à huile et le filtre à air soient vérifiés et remplacés si nécessaire selon le programme d’entretien.

2. Changements d’huile en temps opportun

L’huile moteur doit être changée correctement et à temps. En cas de courts trajets fréquents, des intervalles de vidange d’huile plus courts sont recommandés.

3. Utilisation d’une huile moteur correcte et de bonne qualité

L’huile moteur doit bien sûr répondre à la qualité prescrite. La viscosité est également importante. Si l’huile moteur n’est pas assez visqueuse, elle ne formera pas un bon film lubrifiant, surtout pas à des températures élevées. Cependant, si la viscosité est trop élevée, l’huile moteur n’atteindra pas assez rapidement les endroits où elle est nécessaire ou elle ne dissipera pas assez de chaleur.

Une huile moteur de bonne qualité garantit que le risque de changements majeurs de viscosité et de contamination est réduit au minimum.

4. Démarrage en douceur

Il est conseillé, après le démarrage du moteur, de laisser d’abord tourner le moteur à bas régime. Cela permet à l’huile moteur de se réchauffer progressivement et de former un bon film de lubrification dans le turbo.

Résoudre les problèmes de turbo

Dans le cas malheureux où des problèmes de turbo surviennent, il est important que des mesures soient prises dès que possible. Le remplacement d’un turbo coûte facilement plus de 1 000 €, mais parfois un remplacement complet du turbo peut encore être évité ou le prix peut chuté si vous savez où trouver un turbo pour voiture. En cas de problèmes de turbo, il est donc important que le propriétaire de la voiture consulte un spécialiste qui pourra diagnostiquer le problème et le réparer avec les bonnes pièces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.