Magazine des actualités et des tendances

À qui s’adresse le factoring et quels sont ses différents types ?

Encore appelé affacturage, le factoring est un procédé qui consiste à céder ses créances à un établissement financier dont la spécialité est le recouvrement. C’est un processus auquel ont recours de plus en plus d’entreprises de nos jours. Que faut-il savoir de ce procédé ? Découvrez les informations essentielles à connaitre du factoring.

En quoi consiste le factoring ?

Pour bien comprendre le factoring et avoir une idée générale sur tout ce qu’il implique, il faut d’abord s’informer sur son fonctionnement. Avant toute chose, l’entreprise qui désire céder ses créances doit ouvrir un compte courant au niveau de l’institution bancaire pour devenir un adhérent.

Une fois inscrit, il cède ses créances à l’établissement financier qui jouera dès lors le rôle de factor. L’adhérent devra indiquer les délais de paiement et le factor devra effectuer l’analyse de la situation avant de donner son approbation. Dès que le factor approuve les créances, il débloque instantanément les fonds nécessaires et le notifie à son adhérent. Il faut noter que les créances doivent correspondre à une livraison ou à une prestation effectuée par l’adhérent. Il revient au factor de s’en assurer.

Pour quelles entreprises le factoring est-il adapté ?

En principe, tous les types de sociétés peuvent recourir au factoring. Ainsi, peu importe le secteur d’activité ou le statut juridique de la société, celle-ci peut solliciter le factoring en cas de besoin. Il faut toutefois savoir que ce procédé s’adresse essentiellement aux sociétés qui ont des factures à l’endroit d’un organisme public ou d’une société privée. Les prestations pour des particuliers ne sont donc pas couvertes par le factoring.

Quels sont les différents types de factoring ?

Il existe trois différents types de factoring. Chacun présente ses particularités.

Le factoring ou affacturage classique

Dans le cadre de ce type de factoring, le factor prend en charge l’assurance-client et le financement des créances. Il procède aussi au recouvrement du poste client.

Le factoring en gestion déléguée

Ce type de factoring convient plus aux grandes entreprises. Dans ce cas de figure, le factor a à sa charge l’assurance-crédit et le financement des créances. Quant à l’adhérent, il a en charge le poste client.

Le factoring inversé

Cette formule se conclut sous l’initiative de l’acheteur. Celui-ci effectue la démarche pour permettre à ses fournisseurs ou à ses prestataires de bénéficier d’un paiement comptant pour leurs prestations. En contrepartie, ces derniers devront payer une commission ou un intérêt.

Quels sont les avantages du factoring ?

Les entreprises qui ont recours au factoring bénéficient d’un certain nombre d’avantages. Le tout premier est la garantie contre les impayés. En effet, puisque les créances sont cédées à l’établissement financier, c’est ce dernier qui se charge de relancer les débiteurs et d’encaisser les factures. L’adhérent est de ce fait protégé de tout risque d’impayés.

Un autre avantage du factoring est le fait qu’il permet à l’adhérent d’optimiser sa trésorerie. Une fois le contrat de factoring conclu, l’adhérent entre en possession des fonds dans la même semaine. Ceci lui permet de mieux se concentrer sur ses activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.