Magazine des actualités et des tendances

Ces innovations high-tech qui promettent de faciliter l’apprentissage musical : véritables outils ou simples gadgets ?

Le développement des nouvelles technologies, dans le domaine de la musique, prétend simplifier l’apprentissage par l’intermédiaire d’innovations plutôt étonnantes. Des LED pour savoir quelles touches jouer au piano, des leçons de batterie sur smartphone et même des applications pour s’essayer sur tous les instruments : que valent vraiment ces solutions ?

Simplifier la découverte du piano à la manière d’un « Guitar Hero »

Vous connaissez peut-être déjà le jeu vidéo « Guitar Hero » : celui-ci permet de se prendre pour un grand musicien en jouant en rythme, avec des informations en temps réel sur les notes à jouer tout au long de la chanson. Ce principe a été repris pour imaginer des claviers qui s’illuminent pour faciliter le placement des doigts, une méthode encore plus réaliste pour apprendre à jouer d’un instrument. Très concrètement, avec « Piano Hi-Lite », vous disposez d’une barre de LED que vous placez au-dessus des 88 touches de votre clavier (piano, synthétiseur). L’ensemble se connecte à une application mobile, vous sélectionnez la partition de votre choix et les LED s’allument au moment où vous devez appuyer. Vous pouvez même lancer des séances d’apprentissage avec des exercices variés.

Beaucoup plus réaliste qu’un Guitar Hero, cette innovation a le mérite de permettre d’aborder un véritable instrument plus facilement. Elle ne se substitue pas à un professeur, car elle ne permet pas de travailler sa posture ou encore de se perfectionner en solfège. Elle peut toutefois simplifier les premiers pas et aider à gagner en dextérité.

Jouer de la batterie… sans batterie !

Vous rêvez de prendre des cours de batterie, mais vous n’avez pas encore acheté l’instrument ? Avant de vous lancer, vous pouvez tester vos aptitudes et votre goût pour la pratique avec Drumistic. Ce kit vous livre des capteurs que vous placez sur les baguettes et sur vos pieds. Ensuite, vous pouvez définir des zones de frappe (une table, votre propre jambe, etc.) et vous entraîner, l’application reproduira les sons d’une véritable batterie.

Cette alternative, contrairement à Piano Hi-Lite, ne vous « coache » pas dans votre gestuelle : vous êtes maître de vos mouvements, et vous pouvez rencontrer des difficultés si vous débutez totalement. Il ne s’agit pas vraiment d’un programme pertinent pour s’exercer ou progresser, mais cela peut tout de même vous aider à savoir si, oui ou non, vous avez vraiment envie de vous lancer dans cet instrument.

De bons compléments qui ne remplaceront jamais un authentique professeur

D’une manière générale, toutes les innovations restent intéressantes à explorer dans le milieu musical. Il serait dommage de vous en priver si vous avez envie de les tester. Toutefois, vous devez savoir qu’aussi attractives soient-elles, ces applications demeurent limitées quand on souhaite vraiment progresser dans un domaine particulier.

Si vous ressentez le désir de réellement vous améliorer, vous avez tout intérêt à solliciter un professeur pour prendre des cours. Mais rien ne vous empêche de garder ces applications pour continuer à vous amuser et à vous entraîner en dehors des leçons avec un enseignant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.