Magazine des actualités et des tendances

Quel est le coût d’une voiture Formule 1 ?

Percutante et captivante, la Formule 1 est la catégorie la plus importante du sport automobile et trouve des fans aux quatre coins du monde.

La F1 est un sport d’élite qui ne fait certainement pas de l’économie l’une de ses pierres angulaires : les dépenses économiques dans le monde complexe de la Formule 1 sont variées et imposantes, des salaires des pilotes et des ingénieurs aux voyages et à la production de matériaux et de voitures.

C’est précisément ce dernier sujet qui intéresse de nombreuses personnes et qui fait l’objet de cet article. Combien coûte une voiture de F1 ? Nous allons essayer de répondre à cette question de la manière la plus précise possible, en tenant compte toutefois de l’inévitable approximation des coûts. Déchiffrer le coût réel d’une voiture de Formule 1, à commencer par les composants complexes tels que l’unité de propulsion, est presque impossible. Cependant, vous pouvez essayer, avec quelques recherches en ligne, de trouver des données intéressantes qui vous aideront à comprendre la quantité de travail et les coûts qu’une équipe est obligée d’engager pendant une saison, à commencer par la production de matériaux et les dépenses dues aux inexorables accidents sur la piste.

Pour conclure cette prémisse, il est superflu mais nécessaire de rappeler comment les dépenses peuvent varier d’une équipe à l’autre. À cet égard, afin de réduire les coûts et de rendre la compétition plus ouverte, la F1 applique un plafond budgétaire depuis 2021, qui s’élèvera à 140 millions de dollars l’année prochaine. Ce chiffre représente le plafond qu’une équipe doit respecter dans la construction de la voiture, duquel sont exclues les dépenses de marketing, les salaires des pilotes et des membres de l’équipe.

Coût d’une voiture de Formule 1 : composants et matériaux

Après cette longue mais nécessaire introduction, nous pouvons nous plonger dans les portefeuilles des équipes et essayer de « vous donner les chiffres ».

Une voiture de Formule 1 est un bijou technologique complexe, composé d’environ 14 500 éléments individuels, qui sont assemblés de manière appropriée, conformément aux réglementations relatives aux dimensions, au poids et aux matériaux utilisés.

En commençant par le cœur de la monoplace, le moteur est la partie la plus chère de l’ensemble. On estime que les équipes dépensent un minimum d’environ 16 millions de dollars par an pour les moteurs. Le coût d’un seul PU est estimé à environ 5 millions de dollars.

Du cœur battant de la voiture au squelette, le châssis. Composé de matériaux composites, le « châssis » des voitures de Formule 1 modernes est une monocoque réalisée principalement en fibre de carbone, un matériau qui représente un excellent compromis entre légèreté, résistance et propriétés mécaniques. La création de la carrosserie d’une monoplace peut coûter un peu plus d’un million de dollars.

Le système de transmission se trouve à l’arrière de la voiture. Le prix d’une boîte de vitesses peut facilement se situer entre 500 000 et 1 million de dollars. Un élément connexe et extrêmement important est le système hydraulique, qui, avec des composants tels que le système de freinage électronique et l’embrayage, peut coûter plus de 170 000 dollars.

Si l’on considère les composants d’une monoplace d’élite telle qu’une voiture de Formule 1, les ailes avant et arrière avec le système DRS arrivent en tête en termes de coût. Selon les estimations, le coût d’une seule aile avant se situe entre 150 000 et 200 000 dollars. Le coût de cet élément peut facilement augmenter de façon exponentielle, compte tenu de la facilité avec laquelle l’aile avant peut être impliquée dans des accidents et des duels au corps à corps.

L’aile arrière est la sœur de l’aile avant. Le prix est similaire : environ 100/150 000 dollars par unité.

Dans une voiture du circuit, la partie inférieure est d’une importance cruciale, et dans la saison à venir, elle est destinée à jouer un rôle de plus en plus central. Combiné au prix des barge boards latéraux, le coût d’un fond plat peut être estimé à environ 150 000/200 000 dollars US. Ce n’est pas si difficile à gâcher, il suffit parfois d’une sortie de piste ou d’une bordure plus dure.

Le coût d’une voiture de Formule 1 : volant, suspension et pré-styles

Dans la Formule 1 d’aujourd’hui, une pièce qui a particulièrement bien évolué est le volant. Non seulement il remplit la fonction première de direction, mais le volant des monoplaces d’aujourd’hui est un véritable ordinateur de bord avec lequel le conducteur peut effectuer d’innombrables opérations, du calibrage des freins à la modification de la cartographie du moteur. En raison de la complexité de l’électronique, sa fabrication coûte environ 50 000 dollars à l’équipe.

Il convient également de mentionner les suspensions, dont le coût est estimé entre 100 000 et 150 000 dollars.

Pour conclure la visite d’une voiture de Formule 1, nous mentionnons le halo et les pneus. Le système Halo, fruit des efforts de la FIA en matière de sécurité, a été mis en œuvre pour la première fois dans les voitures de 2018. Il s’est souvent révélé d’une importance particulière dans un certain nombre d’accidents : il doit résister, dans son ensemble, pendant 5 secondes et sans se courber excessivement, à un poids vertical correspondant à 12 tonnes, soit la masse de 2 éléphants d’Afrique. Son coût est d’environ 17 000 dollars.

Enfin, les pneus : chaque rame coûte environ 2 000 dollars. Le prix ne semble pas si exorbitant : pour changer le point de vue, il suffit toutefois de penser que chaque équipe utilise 20 jeux chaque week-end. Multipliée par le nombre de grands prix (23 en 2022), la dépense peut atteindre 900 000 dollars par saison.

Au total, selon certaines estimations, le coût d’une seule voiture pourrait s’élever à environ 8 millions de dollars.

Coût d’une voiture de Formule 1 : les dommages en course

Enfin, les coûts supplémentaires méritent une mention spéciale. Ces coûts peuvent être très élevés à la suite de certains accidents, et peuvent devenir difficiles à supporter pour les équipes plus modestes. Pour vous donner quelques chiffres, Mick Schumacher est le pilote qui a causé le plus de dégâts à son équipe en termes de dépenses sur l’ensemble de l’année 2021 : plus de 5 millions de dollars ont été dépensés par Haas pour l’Allemand. De manière emblématique, l’accident de Monaco a coûté à l’équipe américaine environ 1 300 000 dollars.

Charles Leclerc et Max Verstappen complètent le podium, avec environ 4 500 000 dollars de dommages et intérêts chacun.

L’accident entre Russell et Bottas à Imola en 2021 mérite une mention spéciale. À cette occasion, les dommages subis par Mercedes se sont élevés à 2,2 millions de dollars, soit pratiquement la moitié de ceux subis par Leclerc et Verstappen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.