Magazine des actualités et des tendances

Comment certaines marques se tournent vers une mode plus éco-responsable ?

Impossible aujourd’hui de négliger un facteur devenu incontournable: l’éco-responsabilité. Cela concerne tous les domaines. Il n’est donc pas étonnant que la mode suive le mouvement. D’autant qu’il faut rappeler que c’est une des industries les plus polluantes.

Le secteur de la mode et du textile: un très mauvais élève

L’industrie textile est particulièrement montrée du doigt et cela n’est pas étonnant. Plusieurs causes à cela. Tout d’abord, les vêtements sont aujourd’hui majoritairement fabriqués loin. Il faut donc les transporter et cela est néfaste pour la planète. Ces industries produisent plus de 20% des eaux usées mondiales. Elles sont aussi à l’origine de plus de 10% des émissions de carbone. Les teintures textiles sont considérées comme le second pollueur mondial. Le polyester est fabriqué à base de pétrole. La surproduction entraîne également plus de déchets. Le problème ne se situe pas uniquement dans la production. On achète vite, on jette encore plus vite. On craque pour un superbe soutien-gorge Aubade et une fois porté deux fois, on succombe à un autre modèle et on laisse traîner son sous-vêtement avant de le mettre à la poubelle.

Bref, l’industrie de la mode a été de très nombreuses fois dénoncée et a dû revoir sa copie pour suivre la «mode écolo».

Sous l’impulsion du GFA (Global fashion Agenda), une organisation qui met l’éco-responsabilité au premier plan, de très nombreuses marques ont signé un accord pour améliorer leurs techniques de production.

Plusieurs grands axes ont été mis en place: augmenter la production issue du recyclage, réduire les déchets, collecter les vêtements usagés, utiliser des produits plus respectueux.

Des marques se sont spécialisées dans les créations écologiques et il est ainsi possible aujourd’hui d’acheter des modèles totalement respectueux de la planète comme, par exemple, la basket Veja.

Des actions efficaces

De nombreuses marques ont été dénoncées pour leurs actions néfastes et ont dû rapidement réagir pour conserver leurs clients. Plusieurs marques ont ainsi mis en place une conception circulaire qui va de la création du vêtement à sa récupération et son recyclage. La réduction de l’utilisation du polyester au profit de matières naturelles, la réduction de l’emploi de teintures chimiques, la revalorisation des matériaux employés sont quelques-unes des actions adoptées. Même les grandes marques de luxe s’y sont mis. Ainsi, le groupe Kering, qui possède Dior, Balenciaga ou encore Gucci, a totalement arrêté l’utilisation de fourrure. Des partenariats ont fait leur apparition, comme par exemple Vestiaire Collective et Gaddi, pour accélérer la réutilisation de pièces de seconde main.

Ces actions font que la mode devient un secteur plus durable. La gestion des invendus est améliorée. Les créations respectent la planète et l’humain est aussi valorisé. La mode doit devenir éco-responsable pour continuer à séduire le plus grand nombre. À l’instar de la décoration intérieure qui met de plus en plus les matières naturelles en haut de l’affiche, la mode doit se réinventer pour protéger la planète. Certaines marques se limitent à l’essentiel en limitant l’usage de produits chimiques. D’autres vont plus loin, comme la marque française Veja qui a totalement repensé son organisation pour valoriser ses actions. Normes respectueuses de la planète de la conception à la distribution, utilisation de caoutchouc sauvage d’Amazonie et de coton uniquement bio, création des modèles non plus en Chine mais au Brésil dans des conditions optimales. Les baskets coûtent plus cher mais séduisent plus. Ce qui somme toute reste le but des créateurs de mode.

One thought on “Comment certaines marques se tournent vers une mode plus éco-responsable ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.