Magazine des actualités et des tendances

Comment soutenir un proche atteint d’une maladie mentale ?

Isolation, angoisse profonde, crises épileptiques, sautes d’humeur intenses, perte de mémoire, …. De nombreux signes font référence aux troubles mentaux. Alors que l’un des membres de votre famille souffre d’une maladie mentale, suivez quelques conseils pour essayer de faire face à la vie quotidienne. 

Garder une belle ambiance

La santé mentale est probablement plus importante que la santé physique. Une personne victime de troubles mentaux perd généralement le contrôle de son propre corps. Elle réclame ainsi une proche pour la réconforter, pour la nourrir et même pour assurer son hygiène. Vous aurez ainsi une personne entièrement dépendante.

Même si votre proche ne se souvient plus de vous ou effectue des gestes inappropriés, il est conseillé de montrer la même affection. Continuez vos petits rituels de famille pour essayer de surpasser les troubles nerveuses du malade : soirée cinéma, séance de pâtisserie, déjeuner en famille, shopping, etc.

Inventez une distraction

Un malade mental ne doit pas être enfermé dans sa chambre. La solitude risque d’aggraver sa situation. Restez auprès de votre proche au maximum possible. Dans le cas où vous envisagez d’assister à une cérémonie, vous pouvez emmener votre proche, surtout si elle ne manifeste pas des crises en public.

Si vous restez à la maison presque toute la journée, passez du temps à cuisiner ses plats préférés, en mettant de côté les ustensiles dangereux comme les couteaux. Vous pouvez également jouer des instruments de musique ou voir des films.

N’oubliez pas de ranger constamment l’espace de repos du malade. N’hésitez pas à refaire la décoration intérieure de sa chambre afin d’instaurer une ambiance calme et paisible.

Assurer les traitements adéquats

Les troubles mentaux peuvent être passagères. Au pire, une prise de médicaments à vie est envisageable. Afin d’évaluer les alternatives possibles, il est conseillé de rejoindre un spécialiste en psychiatrie. Seul ce professionnel est capable de déterminer le traitement adéquat de chaque patient.

Le médecin peut garder le malade en internat pendant quelque temps, afin de repérer les crises et les autres signes de ses troubles. Il peut ensuite remettre la personne à sa famille en respectant un traitement de courte ou de longue durée.

Les médicaments liés aux maladies mentaux affaiblissent l’organisme et diminuent la réactivité du malade. Pour éviter les grosses fatigues et les dégradations de l’état physique, une bonne alimentation s’avère obligatoire. Diversifiez le repas du malade pour qu’il prenne les nutriments nécessaires pour faire face à son traitement.

Trouver une auxiliaire de confiance

Alors que vous devez travailler au quotidien, confiez la personne atteinte de troubles psychiques à un professionnel de confiance. Repérez les enseignes qui proposent des services d’aide à domicile dans votre région. La personne dépendante peut bénéficier d’un accompagnement pour la toilette, le repas, les courses et toutes les activités ménagères. La garde de nuit s’avère même possible.

Comparez les prestations de quelques enseignes avant de prendre une décision. Vous avez intérêt à découvrir le coût de l’accompagnement en fonction du planning prévu de l’auxiliaire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.