Magazine des actualités et des tendances

Des volets roulants à l’air conditionné : 4 améliorations rentables de la maison

Vous voulez améliorer votre maison ? Vous cherchez autant l’augmentation de votre confort que la rentabilité ? De multiples rénovations valent la peine d’y consacrer du temps et des efforts. Pour choisir les projets les plus intéressants, évaluez ceux qui offrent le meilleur retour sur investissement. Qu’il s’agisse d’un simple rafraîchissement des revêtements, de la pose de nouveaux volets ou d’une rénovation complète de la cuisine, voici quelques projets de rénovation rentables de la maison.

1.   Assurer la conformité des installations

Cette première amélioration concerne autant le rendement de votre maison que sa sécurité. Il s’agit de passer en revue toutes les installations et de les mettre en conformité si nécessaire. En effet, il existe de nombreuses normes et réglementations françaises applicables aux constructions et/ou aux rénovations. De plus, certaines installations doivent aussi répondre à des normes strictes, tant pour des questions de sécurité que d’écologie ou de performance.

Selon l’âge de votre propriété, il est alors probable que des améliorations soient requises pour mettre vos équipements en conformité. Par exemple, de nombreuses vieilles maisons peuvent bénéficier de rénovations rentables au niveau :

  • Du câblage électrique.
  • De la plomberie.
  • Du chauffe-eau et/ou de la chaudière.
  • Des fenêtres.
  • De la toiture.
  • De l’isolation.
  • Des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation.

Bien que ces rénovations puissent être coûteuses, elles sont souvent rentables. D’une part, elles améliorent fortement les performances énergétiques de votre logement, réduisant d’autant votre consommation (et donc vos factures). Et vous bénéficiez au passage d’un meilleur confort de vie. D’autre part, ces améliorations augmentent aussi la valeur de votre propriété, ce qui peut vous permettre de la revendre bien plus cher.

2.   Améliorations à haut rendement énergétique

Ensuite, vous pouvez faire d’autres améliorations qui offriront un meilleur rendement énergétique à votre maison. Elles compléteront vos éventuelles rénovations de mise en conformité, et vous permettront de réduire votre consommation d’énergie.

Bien sûr, le retour sur investissement des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique varie considérablement en fonction du projet que vous entreprenez. Selon les rénovations, elles peuvent être rentabilisées en seulement quelques mois. D’autres le sont après plusieurs années, mais augmentent la valeur du bien sur le marché immobilier. C’est donc un arbitrage à faire selon votre situation particulière.

À titre d’exemples, voici quelques projets à envisager :

  • Améliorer l’isolation des façades afin de limiter voire supprimer les déperditions d’énergie.
  • Installer des panneaux solaires, pour produire votre propre énergie verte.
  • Acheter des appareils (électroménager, chaudière…) à haute efficacité énergétique.
  • Investir dans un thermostat intelligent, offrant un meilleur contrôle de la température.
  • Remplacer les vieilles fenêtres par du double ou triple vitrage, avec montant isolant.
  • Installer des volets en rénovation pour compléter l’isolation de la façade et des fenêtres. À ce niveau, l’option la plus rentable est le volet roulant. Les profilés de son tablier forment une barrière étanche contre les températures extérieures et les éléments météorologiques.
  • Remplacer les portes extérieures mal isolées (et souvent moins sécurisantes).

En outre, sachez que bon nombre de ces projets de rénovation éco-énergétique donnent droit à des crédits d’impôt et des aides de l’État. Alors renseignez-vous pour savoir si le vôtre est éligible !

Conseil : faites un audit énergétique

Vous ne savez pas quels sont les projets les plus pertinents pour améliorer l’efficacité énergétique de votre maison ? Envisagez d’abord un audit énergétique professionnel. De nombreux fournisseurs de gaz et d’électricité proposent de telles évaluations. Ainsi, vous connaîtrez le score énergétique de votre logement et recevrez des conseils pour améliorer ses performances.

3.   Aménager un espace inutilisé

Votre maison comporte une espace non aménagé que vous n’utilisez pas ? Quel dommage… Sous-sol, grenier et autres pièces supplémentaires : exploitez donc ces espaces pleins de potentiel pour améliorer votre logement !

Si vous êtes propriétaire, posséder une superficie dont vous ne profitez pas est un réel gâchis. En tirant le meilleur parti de ces pièces inutilisées, vous agrandirez votre espace de vie et augmenterez l’attrait de votre maison pour les acheteurs potentiels.

De plus, aménager un espace existant est généralement beaucoup moins coûteux qu’ajouter une surface supplémentaire à votre maison.

Parmi les projets d’aménagement possibles, vous pouvez transformer un espace inutilisé en :

  • Salle de jeux.
  • Bureau à domicile.
  • Salle de sport.
  • Chambre d’amis.
  • Second salon.
  • Bibliothèque.
  • Studio créatif.

Si l’idée vous tente, vous pourriez même aménager cette pièce en chambre à louer. Vous pourrez alors la mettre en location de courte ou longue durée, pour des voyageurs ou des étudiants. Une bonne façon de rentabiliser vos travaux !

4.   Modifications de la cuisine

Qu’elle soit majeure ou mineure, la rénovation de la cuisine est un excellent moyen d’augmenter la valeur de votre maison. En améliorant sa disposition ou ses équipements, vous pouvez par la même occasion augmenter votre confort d’utilisation.

Lorsque vous envisagez d’améliorer votre cuisine, veillez à ce que l’espace soit fonctionnel et adapté au reste de la propriété. Par exemple, si vous vivez dans une maison ancienne ayant beaucoup de charme, une cuisine moderne avec des appareils de style industriel offrira un contraste trop important.

Du côté des rénovations mineures de la cuisine, envisagez donc de petits projets tels que :

  • La pose d’un nouveau revêtement mural.
  • Le remplacement des portes et/ou poignées de placards.
  • La pose de nouveaux luminaires.
  • L’ajout d’espaces de rangement.
  • L’amélioration du robinet de l’évier.
  • L’intégration de chaises et d’une table à manger.

Enfin, les rénovations majeures de la cuisine incluent notamment :

  • L’ajout d’un îlot central, permettant de cuisiner ou de manger dessus.
  • De nouveaux comptoirs et placards.
  • L’installation d’un revêtement de sol (résistant à l’humidité).
  • L’ajout de fenêtres et/ou de portes.
  • L’agrandissement de l’espace, soit en ouvrant la cuisine sur la salle à manger, soit en déplaçant sa cloison.
  • L’investissement dans les appareils électroménagers haut de gamme.

Conseils bonus

Nous terminerons avec deux conseils généraux. D’abord, veillez à prioriser vos projets si vous en avez plusieurs en tête. Deuxièmement, si vous entreprenez de gros travaux, établissez un budget clair en amont, avec une marge suffisante pour faire face aux imprévus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.