Magazine des actualités et des tendances

Entretenir correctement les arbres de son jardin : comment procéder?

Comme toutes autres plantes du jardin, les arbres ont besoin d’un entretien régulier. Pour les maintenir en bonne santé, il est nécessaire de les tailler. À côté de la taille, un complément de nutriment devra être apporté, surtout s’il s’agit d’arbres fruitiers. Si vous avez des arbres plantés dans votre espace vert, cet article vous est destiné. Retrouvez dans ces quelques lignes comment les entretenir correctement.

Préservez vos arbres grâce à la taille d’entretien

La taille d’entretien est réservée aux arbres et arbustes qui ont leur forme adulte. Elle consiste à sectionner les branches superflues de sorte que le végétal puisse s’oxygéner et maintienne une structure harmonieuse. En outre, cette taille restreint leurs expansions dans le jardin. Elle permet par ailleurs à la plante de se régénérer. La taille d’entretien est également opérée à titre de nettoyage. Elle vise à supprimer les branches mortes, abimées ou malades. Procéder ainsi favorise entre autres la floraison et le développement des ramifications de l’arbre ou de l’arbuste.

En revanche, retenez que toutes les espèces d’arbres ne peuvent être soumises à cette technique. Il existe de nombreuses variétés qui ne nécessitent aucune taille. C’est le cas par exemple des camélias, de l’azalée ou encore le magnolia.

En outre, la taille d’entretien doit se faire de façon raisonnée. Elle ne doit pas permettre la suppression de plus d’un tiers de la hauteur et du volume de l’arbre au risque de le tuer. Aussi, l’application d’un mastic cicatrisant sur les plaies issues de la coupe est impérative. Ceci permet d’éviter qu’elles s’infectent. De plus, pour ne pas endommager le végétal, il est fortement recommandé de contacter cet élagueur professionnel en Yvelines pour sa taille.

Quelle est la période de l’année la plus propice à la taille d’entretien ?

Les professionnels en travaux d’élagage recommandent la fin de l’hiver pour effectuer la taille d’entretien. Elle peut être exécutée au début du printemps, au plus tard. Agir en ces périodes vous évitera d’épuiser l’arbre. En effet, une taille réalisée au printemps occasionnera une importante coulée de sève. Malgré que les plaies se cicatrisent rapidement, l’arbre aura perdu une partie considérable de ses réserves. Ce qui peut lui être dommageable. 

Néanmoins, il existe des arbres et des arbustes qui fleurissent à la fin de la période de forte gelée en hiver. Leur taille ne peut être opérée qu’après la floraison. Il en va ainsi, par exemple, du cognassier du Japon et du Forsythia.

Qu’en est-il de l’entretien des arbres fruitiers dans le jardin ?

Planter des arbres fruitiers a de nombreux avantages. D’une part, ils embellissent votre espace vert. D’autre part, ils produisent des fruits comestibles. Encore faut-il bien les entretenir. Si vous ne pouvez pas consacrer du temps au jardinage, il est conseillé de faire appel à un élagueur professionnel. Pour l’entretien de vos arbres fruitiers, il procède à :

L’arrosage

L’eau représente un élément indispensable aux arbres fruitiers pour se développer. C’est surtout le cas au cours des trois premières années de sa plantation. Un arrosage régulier doit être entrepris pour assouvir leur besoin en eau, notamment lorsqu’il fait trop chaud ou lorsqu’il ne pleut pas beaucoup. Il faudra au moins arroser ces arbres deux fois par semaine.

La fertilisation

Il est important de procurer aux arbres fruitiers un supplément d’éléments nutritifs, en particulier, après la fructification. En automne, déposez du compost ou du fumier décomposé sous leurs couronnes. Procéder ainsi leur permet d’affronter l’hiver sans problèmes. Retenez que cette opération est aussi nécessaire pour les arbres fruitiers en pot. Dans tous les cas, assurez-vous que l’engrais est adapté à vos plantes. En outre, servez-vous uniquement de la dose prescrite par les fabricants.

L’éclaircissage des fruits

Cette opération est réalisée dès que l’arbre fruitier est en mesure de produire des fruits. Elle consiste à le débarrasser de la plupart de ces fruits, en l’occurrence ceux qui poussent en surnombre sur une branche. Il ne faudra laisser que quelques fruits par ramure. Contrairement à ce que beaucoup pensent, procéder de la sorte améliore la production tant en quantité qu’en qualité. Cette technique peut être mise en œuvre sur les pommiers, les pêches et les poiriers. En revanche, il faudra attendre que les fruits atteignent la taille d’une bille avant de s’y mettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.