Bilan Magazine

Magazine des actualités et des tendances

HHC, la nouvelle molécule du cannabis qui fait parler d’elle

La plante de chanvre (ou cannabis) contient pas moins de 500 molécules de la famille cannabinoïdes. Selon les variétés, les plantes sont plus ou moins concentrées en telles ou telles molécules. Ainsi, le cannabis récréatif, utilisé pour ses effets planant, contient davantage de THC, une molécule interdite sur le marché français. Depuis quelques années, c’est une autre de ces substances qui est à la mode : le CBD. Ce dernier est légal en France et utilisé à des fins médicinales. Il soulage les douleurs, le stress, aide à dormir… Si le CBD est désormais bien connu et identifié, une toute nouvelle molécule du cannabis fait parler d’elle depuis peu de temps. Il s’agit du HHC, qui est-elle ?

HHC nouvelle molecule cannabis qui fait parler
HHC, la nouvelle molécule du cannabis qui fait parler d'elle 2

Le HHC c’est quoi au juste ?

Le HHC est un cannabinoïde de synthèse. Traditionnellement issu du chanvre (des graines et du pollen), il est dorénavant reproduit en laboratoire. En effet, les plantes n’en contiennent que très très peu. Il est donc plus facile de le recréer que de l’extraire. Côté composition, il s’agit d’un THC ou d’un CBD hydrogénés, c’est-à-dire auquel on ajoute de l’hydrogène. Sa formulation a été établie en 1947 par le chimiste américain Adams Roger. Il ne s’est pas répandu sur le marché tout de suite. Ainsi, il n’est utilisé que depuis quelques années aux États-Unis. Son développement sur le marché français est, quant à lui, très récent et pour l’instant assez confidentiel.

Quels sont les effets de cette nouvelle molécule du cannabis ?

La composition du HHC étant très semblable à celle du THC, ses effets sont également très proches. Il sera donc utilisé pour ses effets relaxants et apaisants. La fleur HHC a notamment un effet calmant sur le système nerveux central (provoque un sentiment de paix et de sérénité). Il peut aussi induire une relaxation musculaire et un effet anti-douleur. Comme le THC, il peut enfin induire un rétrécissement du champ de vision ou une altération de la perception du temps. Pour cette raison, il est préférable de ne pas en consommer avant de conduire.

Comment peut-on consommer le HHC ?

Avec le CBD, on a vu se développer une grande diversité de manière de consommer le chanvre. Depuis la tisane jusqu’aux chewing-gums, en passant par les huiles à mettre sous la langue ou encore les fleurs à fumer directement… Les possibilités sont infinies. Concernant le HHC, s’agissant d’une nouvelle molécule du cannabis, la variété d’options est un peu moins élargie. Toutefois, vous pourrez trouver des plantes à fumer, des liquides pour cigarettes électroniques ou bien des huiles à mettre dans la bouche.

Pour ce qui est de la quantité à consommer, elle dépendra de votre habitude à prendre des cannabinoïdes et de votre résistance à ces substances. Si vous êtes consommateur habituel de CBD ou THC vous pouvez commencer par une dose légèrement inférieure ou similaire. Si, en revanche, vous n’avez jamais (ou très peu) consommé ces autres substances, il est préférable de commencer par de toutes petites doses pour observer les effets et adapter la quantité par la suite.

En résumé, le HHC est une nouvelle molécule du cannabis, qui commence à se développer sur le marché français et à faire parler d’elle. En tant que substance très proche du THC, elle a des effets similaires et doit donc être consommée de manière raisonnée. Vous souhaitez découvrir cette nouvelle molécule provenant de la plante de cannabis ? Vous voulez déguster de nouvelles saveurs ou tout simplement profiter de tous ces bienfaits ? Alors n’hésitez plus et laissez-vous charmer par le HHC !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bilan Magazine