Magazine des actualités et des tendances

Huawei Matebook 13 : impressionnés par sa qualité

Le marché des ordinateurs portables est un secteur extrêmement concurrentiel. Certaines marques fabriquent des ordinateurs portables depuis de nombreuses années, d’Asus à HP, MSI et Lenovo, sans parler de la concurrence du MacBook d’Apple. La concurrence est féroce, mais peu de gens auraient pensé que Huawei pourrait, en peu de temps, donner du fil à retordre à des marques beaucoup plus expérimentées dans ce domaine. Dissipons les doutes, Huawei a réussi.

La gamme Matebook s’est distinguée depuis son lancement par son excellente qualité de fabrication et ses performances, tout en mettant l’accent sur la portabilité. L’entreprise chinoise est au cœur d’une période positive. D’une part, les ventes de ses smartphones sont ininterrompues, et d’autre part, elle a également réussi à se distinguer dans le secteur des ordinateurs portables, comme le confirme le Matebook 13 d’entrée de gamme.

Un design moderne axé sur la portabilité

Le huawei matebook 13 est un ordinateur portable conçu pour une utilisation mobile, ce qui se reflète dans son design et sa taille. L’entreprise chinoise a choisi des matériaux de haute qualité, qui se remarquent immédiatement lorsque vous prenez l’ordinateur portable en main. Le corps entier est en métal et la sensation de robustesse est palpable, tout comme l’attention portée aux détails. Tous les bords sont coupés pour adoucir les angles, et la couleur Space Gray ajoute à l’élégance générale. L’absence de tout grincement dans le corps est également surprenante, signe d’un assemblage parfaitement réalisé et de l’utilisation d’un métal plutôt épais pour le corps.

L’épaisseur n’est que de 14,9 mm avec le combiné fermé, tandis que la largeur de 286 mm et la hauteur de 211 mm, combinées au poids de 1,3 kg, en font un appareil parfait pour une utilisation mobile.

Huawei a beaucoup insisté sur sa petite taille, mais cela a un prix : les connexions sont limitées. Il y a deux connecteurs USB Type C 3.1, l’un sur le côté droit qui fonctionne uniquement pour le transfert de données (ou pour charger un appareil externe), et l’autre sur le côté gauche qui est utilisé à la fois pour les données et la charge de l’ordinateur portable.

En outre, il n’y a qu’une prise casque de 3,5 mm, rien de plus : un lecteur de carte mémoire aurait été utile, ceux qui en ont besoin devront compter sur un adaptateur.

Au fond du boîtier se trouvent quatre pieds caoutchoutés pour le support et trois grilles : la première sert à la ventilation interne, les deux autres sont les haut-parleurs du système. Cette position pénalise légèrement le volume maximal, mais il est difficile d’en demander plus à un ordinateur portable de cette taille.

Écran, clavier et pavé tactile

Lorsque le couvercle est soulevé, les lignes sont rationnelles et sobres, mais l’élément le plus frappant est l’écran, avec des bords fins sur trois côtés et un bord légèrement plus épais en bas, où l’écran s’insère dans la charnière. En haut du panneau se trouve une webcam, qui est suffisante pour les appels vidéo mais pas particulièrement nette, mais le travail effectué sur l’écran est beaucoup plus intéressant. Huawei a utilisé une dalle IPS de 13 pouces avec une résolution de 2160×1440 pixels, une définition de 200 PPI et un ratio d’aspect 3:2. Il n’y a pas d’écran tactile mais l’écran est tout de même recouvert de Gorilla Glass, ce qui augmente sa durabilité. La luminosité de pointe est de 300 nits, ce qui est également suffisant pour une utilisation en extérieur.

Le rapport hauteur/largeur de 3:2 confirme la vocation professionnelle de cet ordinateur portable, qui est parfait pour les documents et la navigation sur le Web, un peu moins pour les films, qui présentent des bandes noires visibles en haut et en bas. L’alternative est de zoomer sur les images pour les adapter à la taille du panneau, mais cela signifie que vous perdez une partie de la zone de visualisation.

En ce qui concerne le clavier et le pavé tactile, nous avons été impressionnés par leur qualité. Le clavier rétro éclairé offre juste assez d’espace pour les poignets sur les côtés, malgré la petite taille de l’ordinateur portable. Les touches sont courtes et légèrement plus grandes que la moyenne, ce qui rend les erreurs de frappe plus difficiles.

Le pavé tactile, quant à lui, est réalisé directement en métal et est d’une taille considérable par rapport à l’espace disponible. Le pavé tactile est à nouveau agréable à utiliser, avec une bonne précision et la possibilité d’utiliser les gestes Windows.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.