Magazine des actualités et des tendances

La magie des casinos dans le cinéma

La fascination du jeu au cinéma est quelque chose d’indiscutable. Lorsqu’on parle de casinos, on ne peut manquer de penser à la montée d’adrénaline unique qui caractérise cette industrie : c’est précisément pour cette raison que le cinéma explore et exploite cette dimension et le fait souvent de manière excellente. Les cinéastes ont carte blanche sur un thème qui ouvre la porte aux histoires les plus belles et les plus passionnantes.

Les meilleurs films dans lesquels le jeu constitue la toile de fond des histoires parviennent à recréer virtuellement l’atmosphère des meilleurs casinos, avec tout ce que l’on peut attendre : des jeux de cartes comme le poker, le blackjack, le baccara, des tables de roulette et des machines à sous à profusion.

Mais sondons davantage le grand écran et découvrons pourquoi les jeux d’argent sont toujours aussi populaires au cinéma.

Comédies


Combien de films utilisent le jeu pour ajouter un effet comique à l’ensemble de l’histoire et ainsi briser la tension ? En effet, dans un casino, les choses peuvent aussi aller moins bien et en cela, aussi paradoxal que cela puisse paraître, les réalisateurs aiment trouver l’humour juste qui rassemble et fait rire le public. Quant à l’humour noir, ceux qui l’aiment feraient bien de voir Casino de Martin Scorsese, un film sur le jeu datant de 1995, qui dispense le genre d’humour noir que les téléspectateurs aiment tant.

Films commerciaux et d’action


On pourrait dire qu’il y a une formule commune à ces deux types de films : s’en tenir à l’action et aux moments de risque, puis aller vers un dénouement victorieux. En matière de risque, les jeux d’argent s’intègrent parfaitement au thème et à tout ce qu’il peut générer. Un exemple particulier serait le film Casino Royale, dans lequel James Bond est un espion chargé de traduire les criminels en justice. Mais ses plaisirs de casino font avancer l’intrigue principale et le font superbement, donnant de la valeur à tout le film.

La fascination des casinos au cinéma

L’aspect dramatique


Pour tous les amateurs de cinéma ou de théâtre de ville ou de province, cette catégorie a également beaucoup à offrir. En effet, le jeu peut aussi être une source d’inspiration pour des histoires dramatiques, parfois des histoires vraies liées aux addictions. Les cinéastes le savent bien et exploitent donc ce canal pour raconter des histoires parfois aussi tristes que belles. On en trouve un exemple dans le film Hard Eight (initialement intitulé Sydney), dont l’histoire tourne autour du protagoniste, un joueur professionnel, John (joué par C. Reilly), qui a désespérément besoin de rassembler six mille dollars pour compenser les frais d’enterrement de sa mère et tout ce qui s’ensuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.