Magazine des actualités et des tendances

La médiation culturelle et linguistique présentée par Sylvie Laroche Armee du Salut

Dans le domaine de l’utilisation des langues, la « médiation culturelle » aide les gens à communiquer efficacement entre eux lorsqu’ils parlent des langues différentes. Sylvie Laroche Armee du Salut, ancienne directrice, en dit plus.

À l’origine de la médiation

Dans son sens le plus large, « servir de médiateur » signifie agir comme intermédiaire dans un conflit entre les parties. Ceci afin d’aider à parvenir à un accord. Selon Sylvie Laroche Armee du Salut, ce type de « médiation » se produit souvent dans les conflits politiques et industriels, par exemple. Mais peut aussi se trouver dans la sphère domestique. Puis on développa la médiation culturelle.

Sylvie Laroche par les raisons de la médiation

Les difficultés de communication peuvent résulter :

  1. de différences linguistiques ou terminologiques ;
  2. d’un manque de maîtrise de l’autre langue ou de l’autre registre (par exemple, entre locuteurs de langues différentes, ou entre experts d’un domaine donné et non-experts)
  3. de lacunes cognitives ; c’est-à-dire d’une méconnaissance de certains concepts ou processus (par exemple causés par un accès insuffisant à l’éducation, un faible niveau d’alphabétisation ou un développement cognitif) ;
  4. le manque d’informations pertinentes (par exemple sur la manière de faire une demande de logement) ;
  5. les différences culturelles (par exemple en ce qui concerne les notions de politesse ou de ponctualité) ; ou un handicap (par exemple une myopie partielle, une déficience auditive).

« Ce sont certainement des situations auxquelles sont susceptibles d’être confrontés les migrants qui arrivent ou s’installent dans un nouveau pays d’accueil comme la France », explique Sylvie Laroche. La médiation est donc très importante pour eux et pour quiconque est nouveau dans un pays. En effet, certaines de ces difficultés sont communes à tous. Ainsi, la médiation est un élément normal de l’éducation, de la plupart des types d’apprentissage et de la vie.

Médiation : Le rôle des éléments non-linguistiques

Si la communication linguistique est le moyen de médiation le plus utile ; le plus fréquemment utilisé et le plus polyvalent ; les éléments non linguistiques tels que le pointage/les gestes, l’utilisation de signes (par exemple sur les routes) et le dessin de cartes peuvent également être des moyens utiles de médiation de l’information et de la compréhension dans certaines situations. En outre, les appareils électroniques avec accès à l’internet offrent divers moyens – souvent interactifs – de combler les lacunes de compréhension par le biais de textes écrits, d’images et de traduction automatique.

Les migrants et la médiation culturelle

En raison de leur situation particulière, les migrants de tous âges, mais surtout les migrants adultes ; sont susceptibles d’avoir besoin d’un soutien sous forme de médiation linguistique et culturelle de la part de leurs interlocuteurs dans la société d’accueil. Et ceci y comprit des personnes qui ont elles-mêmes vécu l’expérience de la migration ; ou de collègues migrants qui ont une langue commune et sont maintenant moins touchés par les questions données ; et bien sûr des bénévoles qui travaillent avec les migrants. Cette médiation culturelle peut être assurée par des canaux formels ou informels.

Par exemple, de nombreux bureaux gouvernementaux et centres communautaires fournissent des traductions dans certaines langues des migrants sur leur site web ou sous forme imprimée. Certains proposent également des consultations et une orientation à ceux qui en ont besoin pour prendre des dispositions dans la société d’accueil en matière de logement, de santé, d’emploi et de soutien financier. En outre, les enseignants et les bénévoles se retrouvent souvent à jouer le rôle de médiateurs. Comme le souligne Sylvie Laroche Armee du Salut, il est important que les personnes impliquées dans la médiation avec les migrants comprennent et acceptent la responsabilité considérable qu’implique le rôle de médiateur.

One thought on “La médiation culturelle et linguistique présentée par Sylvie Laroche Armee du Salut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.