Magazine des actualités et des tendances

Les 10 meilleures universités pour les startupers à succès en Europe

Où les fondateurs de startups à forte croissance ont-ils étudié ou obtenu leur diplôme ? Le classement des 10 universités européennes qui ont formé les jeunes startuppers les plus performants.
Les startups « licornes » se développent en Europe et dans le monde entier, mais qui sont leurs fondateurs, qu’ont-ils étudié et où ont-ils été formés ?

À l’aide des données de Dealroom, le site d’information sur les startups et les fintechs Sifted a dressé une liste des universités qui ont soit diplômé le plus grand nombre de fondateurs de licornes en Europe, soit fondé des startups se dirigeant vers le statut de licorne, c’est-à-dire celles dont la valorisation se situe entre 200 et 800 millions de dollars et dont les tours de financement sont récents.

Après avoir vu quels sont les meilleurs diplômes pour travailler à l’étranger et ceux qui rapportent le plus d’argent, voici où étudier si vous avez pour objectif de devenir un fondateur prospère.

  • Université de Cambridge


La prestigieuse université britannique compte le plus grand nombre de fondateurs de licornes parmi ses anciens élèves, notamment les fondateurs de la néobanque Starling, et a également formé les fondateurs d’autres futures licornes, telles que Bulb, la startup à la croissance la plus rapide d’Europe, et l’application de santé Ada.

  • Insead


L’Insead est la meilleure école de commerce au monde selon le classement des MBA du Financial Times. Cette université, basée en France et à Singapour, a même réussi à dépasser Harvard. Plus de 200 fondateurs de scaleup sont sortis d’ici : elle compte des talents en matière de fintech tels que Taavet Hinrikus de Wise, les fondateurs d’Oda et de Sennder parmi ses étudiants qui ont lancé des licornes, et ceux de Dott et de Curve, des entreprises à surveiller pour de futures évaluations de licornes.

  • TUM (Université technique de Munich)


Classée meilleure université d’Allemagne par QS pendant sept années consécutives et meilleure université publique, la TUM a accueilli les fondateurs de Lilium et Monzo dans ses salles de classe, et les fondateurs de futures licornes comme la plateforme de santé numérique Kaia Health et la plateforme de contrôle climatique Tado y ont également étudié.

  • École d’économie et de sciences politiques de Londres


55 chefs d’État, 18 lauréats du prix Nobel et des banquiers de renom ont étudié à la LSE, qui est l’université britannique qui compte le plus grand nombre d’étudiants de premier cycle. Parmi ses étudiants, on compte 200 fondateurs de startups, dont sept licornes et dix futures licornes. Parmi eux, les fondateurs du ManoMano français, de l’OakNorth anglais, de l’Oda norvégien et du Sennder allemand.

  • Université Ludwig-Maximilian de Munich (LMU)


Selon le classement mondial QS 2022, LMU est l’une des meilleures universités d’Allemagne, sans compter que Munich est l’un des plus importants hubs pour les startups fintech et insurtech en Allemagne. LMU compte parmi ses anciens élèves certains des principaux fondateurs de startups spécialisées dans la mobilité et les technologies financières en Europe : Trade Republic, Monzo, Tier, Sennder, pour n’en citer que quelques-uns. L’université a également le meilleur rapport entre le nombre de startups fondées et le nombre de licornes créées, avec environ 1 entreprise sur 14 fondée par des anciens élèves atteignant une valorisation d’un milliard de dollars.

  • Université de St-Gall


L’université suisse a servi de mentor aux fondateurs de la néobanque allemande N26, du système de paiement électronique SumUp, de la technologie de réservation de voyages GetYourGuide et de la plateforme de mentorat GoStudent. Il ne manque pas d’anciens étudiants qui ont fondé des startups en route vers le statut de licorne, qui, selon Dealroom, sont Carvolution et McMakler.

  • WHU – École de gestion Otto Beisheim


La plus jeune université de cette liste, qui possède des campus à Vallendar et à Düsseldorf, en Allemagne, compte parmi ses anciens étudiants les fondateurs des entreprises de logistique Forto, FlixBus et SumUp. Selon Dealroom, six start-ups fondées par d’anciens étudiants de l’université, dont Enpal, fournisseur allemand d’énergie solaire, et Clark, conseiller en ligne, se rapprochent du statut de « licorne ».

  • Université d’Oxford


Le plus ancien collège du monde anglo-saxon est un foyer d’innovateurs en matière de fintech. Les fondateurs de Monzo, de GoCardless et de Lendable, une plateforme de prêt en ligne, y ont fait leurs classes. Cette liste pourrait bientôt être rejointe par les anciens fondateurs de Smart Pension, une plateforme qui aide les entreprises à créer des plans de retraite, du logiciel de recrutement Beamery et de la fintech 10x, qui, selon Dealroom, sont en passe de devenir des licornes.

  • KTH Institut royal de technologie


L’Institut royal de technologie de Stockholm a vu naître des centaines d’entrepreneurs et compte parmi ses anciens élèves les fondateurs de licornes telles que la startup Kry, spécialisée dans les technologies de la santé, et des entreprises en phase d’expansion après leur introduction en bourse telles que les développeurs de Sinch, qui fournit une plateforme logicielle permettant aux entreprises de contacter leurs clients, lancée à Stockholm en 2008, et King, une société de jeux qui a lancé Candy Crush Saga.

  • École de commerce de Londres


Constamment classé parmi les cinq meilleurs programmes de MBA au monde, LBS ferme le top 10 mais il n’est pas improbable qu’il remonte dans le classement dans les mois et années à venir. L’université londonienne a formé les fondateurs de HelloFresh, Glovo et de la fintech WorldRemit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.