Magazine des actualités et des tendances

Les astuces pour choisir et installer sa climatisation

Une grande bouffée de chaleur chez-soi ? Rien de tel qu’un grand air frais pour retrouver la convivialité. Trouver un flux d’air est toutefois assez difficile, surtout si on est loin des eaux. Aujourd’hui, on peut profiter de l’avancée technique pour jouir d’un environnement frais à longueur de journée. En effet, les systèmes de climatisation permettent de tenir la maison conviviale, peu importe la chaleur à l’extérieur.

Choix de la climatisation

Il existe plusieurs systèmes de climatisation sur le marché. L’embarras du choix s’avère inéluctable et pourtant, il existe une méthode qui pourrait bien aider pour trouver le bon climatiseur. Par ailleurs, l’investissement pour ce type d’appareil est assez conséquent. Il faudrait donc passer toutes les étapes pour être sûr d’avoir le système de climatisation 77 idéal.

            Le type de climatiseur

On peut classer les climatiseurs sous trois catégories. Il existe en effet les climatiseurs monoblocs, les climatiseurs split et les climatiseurs réversibles.

Un climatiseur monobloc est une unité compacte. Il est prévu pour un rafraîchissement spontané. Ceci dit, le climatiseur monobloc est idéal pour réguler un court instant la température dans une pièce. Il est donc moins énergivore. Il est conseillé pour les régions tempérées où les pics de chaleur sont rares.

Un climatiseur split est un système composé de deux ou plusieurs composants. Il est performant par rapport au climatiseur monobloc. Par ailleurs, il est prévu pour de longues utilisations. Il est donc conseillé pour la régulation en saison estivale. Ce type de climatiseur est assez imposant. On l’utilisera également pour rafraîchir les locaux de bureaux.

Un climatiseur réversible peut œuvrer dans les deux sens de la régulation de la température. C’est-à-dire, il peut soit servir de refroidissement, soit servir de chauffage. Généralement, les climatiseurs réversibles ne sont autres que les pompes à chaleur aérothermique. Il peut être intéressant d’opter pour ce type de climatisation dans le cas où le système fonctionnerait sur un petit espace.

            Les performances

Les performances d’une climatisation dans le 77 reposent entièrement sur les caractéristiques de la résidence. Dans ce cadre, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel de l’habitat ou du chauffage pour déterminer la puissance utile. Il faut savoir que les climatiseurs sont disponibles sur une grande plage de puissance. Appeler un professionnel ferait davantage d’économies dans le cas où on éviterait les surconsommations et les sous-utilisations.

Les professionnels se basent sur certains critères pour déterminer le matériel idéal pour rafraîchir une maison. Parmi ces caractéristiques, on pourrait citer l’isolation thermique, le volume à rafraîchir, l’exposition de l’habitat, le climat de la région, la présence et le nombre de sorties d’air… Cette phase de dimensionnement s’appelle généralement un bilan thermique. Un chauffagiste pourrait bien l’évaluer ou encore, un autre professionnel des thermiques.

On pourrait également extrapoler soi-même la puissance requise pour rafraîchir et maintenir la température. En effet, dans le cas général, on prendra 100 Watts pour un mètre carré de surface habitable. 2kW suffirait donc pour une pièce de 20 mètres carrés. Cette méthode est plus conseillée dans le cas d’une climatisation 77 monobloc. Pour les grands investissements, le mieux est de faire appel à un professionnel.

            La dépense en énergie

Critère important lors d’achat de matériel électrique, la consommation en énergie varie d’un type de climatiseur à un autre. Pour faire simple, un climatiseur avec une puissance élevée consomme beaucoup plus d’énergie. Toutefois, cela reste valide si l’on considère que tous deux fonctionnent dans un même laps de temps. Un climatiseur de basse puissance peut mettre plus de temps à rafraîchir une grande pièce. Cela représenterait alors une énorme dépense en énergie, surtout si l’on parle des climatiseurs monoblocs.

Pour bien imaginer l’impact sur la facture d’énergie, une utilisation d’un système de climatisation 77 sur 4 heures augmenterait les dépenses de 15%. Pour une utilisation très poussée, cela peut monter jusqu’à 25%.

            Le prix du climatiseur

Le prix est un critère qui définit le choix au final. et le prix d’un climatiseur varie en fonction des possibilités et options conférées par ce dernier.

Un climatiseur monobloc est accessible dès 300 euros jusqu’à 1000 euros. Avec les prix les moins chers du marché, les climatisations monoblocs attirent aussi du fait qu’elles sont très pratiques. Il est cependant nécessaire de l’installer près d’une ouverture à l’extérieur, idéalement, une fenêtre ou une baie vitrée.

Un climatiseur split s’obtient sur une plus grande plage de valeur. En effet, on en trouve à partir de 1000 euros. Très performante, leur installation nécessite souvent certaines connaissances techniques ou une expertise en bricolage. La version mobile du climatiseur split s’obtient à peu près de 1300 euros. Ce dernier modèle fait un peu un mélange de ces deux types de climatiseurs en combinant performance et ergonomie.

Installer un climatiseur

Il est possible d’installer soi-même sa climatisation. Avec une notice, on peut aujourd’hui satisfaire ce besoin. Une bonne expérience en bricolage est cependant requise.

            Le nécessaire

Afin de pouvoir travailler sur le climatiseur, il faudrait au préalable quelques éléments et matériels de bricolage. Dans ce cadre, on peut mentionner notamment le support, un crayon, un niveau à bulle, une perceuse pour les modèles encastrés, des chevilles, un marteau et du mortier.

Il se pourrait que quelques éléments soient encore utiles pour mener à bien l’installation. Toutefois, les matériels listés ci-dessus représentent le minimum requis.

            Où installer

Il est préférable d’installer un climatiseur sur un espace libéré. Un intervalle d’un mètre sur tout élément autour serait le minimal requis. Il est également conseillé de l’installer loin des sources thermiques, des expositions aux rayons du soleil et enfin, assez près des ouvertures pour canaliser le tuyau d’évacuation.

            Comment installer

La première étape est de marquer la façade prévue pour l’installation par un crayon. Dans ce cadre, il faudrait bien positionner le support du climatiseur. Le niveau à bulle servira pour vérifier que le support est bien à l’horizontale. On passera ensuite au perçage du mur et à l’insertion des chevilles. Cela permettrait de fixer le support du climatiseur. On percera après un trou pour le passage du tuyau de refroidissement et d’évacuation. L’installation peut maintenant commencer selon les directives du constructeur.

En cas de doutes, il est vivement recommandé de faire appel aux services d’un professionnel de climatisation 77.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.