Magazine des actualités et des tendances

Les compléments alimentaires à quoi servent-ils

Les vitamines et les minéraux sont nécessaires au corps humain, qui les utilise en petites quantités dans son métabolisme.

Certains éléments proviennent de l’alimentation car notre corps est incapable de les synthétiser. Ce facteur est commun à la vie animale et végétale. L’objectif de la nutrition est de fournir de l’énergie et des éléments pour faire fonctionner la « machine », pour ainsi dire.

Une exception est la vitamine D, que l’on ne trouve pas dans l’alimentation, du moins pas en quantités souhaitables, et que les humains ont donc évolué pour la synthétiser grâce à la lumière du soleil.

La question qui se pose à ce stade est évidente : si nous avons trouvé le moyen d’obtenir toutes les vitamines et tous les nutriments dont nous avons besoin à partir des aliments, de nous-mêmes ou du soleil, pourquoi aurions-nous besoin de compléments alimentaires ?

Une alimentation équilibrée et correcte, avec une bonne répartition des macronutriments, accompagnée d’exercice physique, peut dans l’absolu fournir tous les nutriments nécessaires.

Mais si c’est le cas, pourquoi les régimes sont-ils si abondants ? Comment se fait-il que le jeûne intermittent ou les régimes cétogènes aient autant de succès ?

Pourquoi les gens pensent-ils qu’ils mangent le mauvais type d’aliments ?

Le fait est que tous les minéraux et vitamines ont un rôle spécifique à jouer et que le corps humain n’est pas un organisme inerte par définition, il évolue avec le temps. Plus il vieillit, moins il est en mesure de synthétiser et d’absorber les nutriments et donc de « faire » certaines fonctions.

Cependant, il est également vrai que les principes d’une alimentation correcte et d’une vie saine sont loin d’être respectés. La nutrition a radicalement changé sous l’effet du consumérisme, s’éloignant des besoins évolutifs pour s’orienter vers quelque chose de plus sûr, mais de moins prévisible.

Ainsi, « bien manger » est devenu compliqué. On dit que le rythme de la vie moderne est frénétique, mais la vérité est qu’il existe aussi une sorte de paresse mentale et physique qui fait que les gens préfèrent les plats préparés aux repas sains.

La préférence pour les aliments industriels est ensuite amplifiée par un mode de vie sédentaire, dans un environnement moins sain que par le passé. En substance : les carences nutritionnelles qui semblaient avoir été oubliées sont de nouveau à l’ordre du jour.

Mais elles le font sous la forme de « micro-déficiences » qui ne manqueront pas d’apparaître en raison d’un mode de vie inadapté ou du vieillissement (vivre longtemps mais mal n’est pas la meilleure solution).

Les compléments alimentaires font aujourd’hui l’objet d’un débat : sont-ils utiles ou non ? Il ne fait aucun doute qu’ils sont nécessaires.

En effet, les compléments alimentaires servent aussi à éviter des problèmes à l’avenir, et à pouvoir vivre une vie plus saine. Voici quelques conseils pour choisir les meilleurs.

La vraie question n’est donc pas de savoir à quoi servent les compléments alimentaires Tunisie, mais quelles fonctions remplissent les micronutriments qu’ils contiennent.

Par exemple…

Le fer est indispensable à la synthèse de l’hémoglobine et donc au transport de l’oxygène vers les organes, y compris le cerveau. Il est également essentiel à la formation du tissu conjonctif et à l’équilibre hormonal.

Le zinc a des capacités antioxydantes, aide le système immunitaire et participe à la formation des protéines à partir des blocs de construction des acides aminés.

Le calcium est nécessaire à la formation des os et des dents, ainsi qu’au système nerveux.

La vitamine D régule la quantité de calcium dans l’organisme.

Les vitamines B aident le système immunitaire, la mémoire, la formation des tissus et la régénération des cellules.

La vitamine B12 est essentielle au bon fonctionnement du système nerveux et à la production d’ADN.

La vitamine B6 aide à réguler l’humeur et la production de mélatonine, de sorte que le cycle du sommeil est régulé.

La biotine aide l’organisme à convertir les aliments en énergie, favorise la santé des cheveux et de la peau et est utilisée par les femmes pendant la grossesse.

La vitamine C aide les cellules à se protéger contre les radicaux libres.

La vitamine K est essentielle à la coagulation du sang.

La vitamine A intervient dans la vision, le système reproductif et la santé d’organes importants tels que le cœur et les reins.

Le coenzyme q10 joue un rôle important dans la protection du cœur et la régulation de la glycémie, et contribue à la santé du cerveau et des muscles.

La vitamine E est un puissant anti-inflammatoire qui réduit les effets du stress oxydatif.

Les antioxydants tels que les omégas 3 favorisent la circulation et la santé cardiaque.

En bref, le rôle des micronutriments est si vaste qu’il est pratiquement impossible de dire qu’ils ne sont pas nécessaires. Certaines vitamines et certains minéraux sont associés à des thérapies médicales spécifiques, en tant qu’aides au rétablissement ou à la guérison.

Il s’agit donc de comprendre comment prévenir les micro-déficiences qui peuvent résulter au fil des ans des effets combinés d’une mauvaise alimentation, du conditionnement environnemental et du vieillissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.