Magazine des actualités et des tendances

Philippe Goj et son parcours professionnel

Fils d’un artisan électricien, Philippe Goj est né en 1957. Il a été diplômé de l’école centrale d’ingénieurs de Lille en 1982. Il a fait son service national en tant que scientifique du contingent avant d’obtenir un DESS de contrôle de gestion en 1984 à l’université Paris-Dauphine.

Depuis 1985, il exerçait la fonction de directeur de travaux et faisait partie de la chambre syndicale des artisans-électriciens de l’Île-de-France. En janvier 1991, il devient le gérant de SARL Goj, une société siégée au Blanc-Mesnil qui exerce son activité dans le domaine du montage des installations électriques.

Parallèlement, Phillipe Goj assure de nombreuses formations dans le domaine de l’électricité à l’ASFODELEC. Depuis, il a formé plus de 10 000 personnes. En tant que formateur, il a déjà participé à divers groupes d’études et commissions. D’autre part, il a aussi assisté à la réforme de la norme de sécurité concernant les travaux sur les installations électriques à basse tension. Cela s’est déroulé en 2014. En surcroît, il ne s’est pas tenu de participer à la réforme de sécurité pour les électriciens.

En 2013, Philippe Goj a affirmé que les changements de l’environnement et l’inadaptation des matériels diminuent constamment l’investissement des artisans électriciens. C’est donc pour cette raison que l’entrepreneur a insisté sur le fait que la fibre optique et les appareils qui règlent la consommation d’électricité sont des facteurs de croissance des artisans électriciens. Philippe Goj a pareillement participé à la création du référentiel de diagnostic de sécurité d’une installation électrique et du guide destiné aux installateurs en 2003. Après cela, en 2017, il a établi la norme à respecter par les professionnels du diagnostic afin de créer un guide des travaux de mise en sécurité et un guide de travaux pour les électriciens.

Les autres postes de Philippe Goj

Philippe Goj a accompli plusieurs mandats professionnels. Tel, en janvier 1997 jusqu’à 2019, il détenait le poste de Président dans l’organisation la FEDELEC ou Fédération nationale des professionnels indépendants de l’électricité et de l’électronique. Avant de devenir président de la chambre syndicale des artisans électriciens de l’Ile-de-France en 1993, il est passé au bureau de la FEDELEC en 1991. Il était nommé président de la FEDELEC en 1997, poste auquel il occupait jusqu’en 2019. Presque en même temps, il a été administrateur de Promotelec, c’est-à-dire de 1997 à 2007. De 2000 à 2007, il était membre de la commission nationale de liaison avec EDF. Mais aussi, Philippe Goj était le président du Conseil national de l’équipement électrique en 1999, en 2003 et en 2007.

Depuis 2017 jusqu’à ce jour, il est à la tête du CIAMT ou le Centre inter-entreprises de Médecine du Travail et de Santé au Travail.

De 1998 à 2003, Phillip Goj était trésorier du fond d’assurance formation des métiers et services et président d’une association de médecine du travail en région parisienne. Parallèlement, il était membre de plusieurs organismes tels que la chambre des métiers de l’Ile-de-France, la chambre des métiers de Seine-Saint-Denis, le conseil de l’institut supérieur des métiers ou la confédération nationale de l’artisanat des métiers et des services. Aujourd’hui encore, il intervient auprès du MEDEF, de la CGPME et d’autres organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.