Magazine des actualités et des tendances

Comment choisir son plan de retraite ?

La planification de la retraite est un processus en plusieurs étapes qui évolue avec le temps. Pour avoir une retraite confortable et sûre, vous devez constituer un capital qui financera votre départ à la retraite. Comment planifier ce financement ? Découvrez les réponses dans ce qui suit.

Planifier sa retraite, en quoi cela consiste-t-il ?

La planification de la retraite commence par réfléchir à vos objectifs de retraite et au temps dont vous disposez pour les atteindre. Ensuite, vous devez examiner les types de comptes de retraite qui peuvent vous aider à collecter des fonds pour financer votre avenir. Lorsque vous économisez cet argent, vous devez l’investir pour lui permettre de croître.

La dernière surprise concerne les impôts. Si vous avez reçu des déductions fiscales au fil des ans pour l’argent que vous avez cotisé à vos comptes de retraite, une facture fiscale importante vous attend lorsque vous commencez à retirer ces économies. Il existe des moyens de minimiser l’impact fiscal sur la retraite pendant que vous épargnez pour l’avenir et de continuer le processus lorsque ce jour arrive et que vous prenez votre retraite.

Un plan en fonction de son âge

Votre âge actuel et l’âge prévu de la retraite constituent les bases d’une stratégie de retraite efficace. Plus le délai entre aujourd’hui et la retraite est long, plus le niveau de risque que votre portefeuille peut supporter est élevé. En effet, si vous envisagez de placer votre argent dans des actions, vous pouvez vous le permettre si vous avez 30 ans et qu’il vous restera encore une période assez longue pour constituer votre capital retraite. Dans le cas contraire, il est préférable de placer votre argent dans un placement beaucoup plus sûr. Si vous souhaitez découvrir des plans de retraite intéressants, vous pouvez consulter des avis sur Linxea Avenir depuis notre site.

Un plan en fonction de vos dépenses

Avoir des attentes réalistes concernant les habitudes de dépenses après la retraite vous aidera à définir la taille requise d’un portefeuille de retraite. La plupart des gens croient qu’après la retraite, leurs dépenses annuelles ne représenteront que 70 à 80% de ce qu’ils avaient dépensé auparavant. Une telle hypothèse s’avère souvent irréaliste, surtout si l’hypothèque n’a pas été remboursée ou si des frais médicaux imprévus surviennent. Du coup, tenez en compte ces imprévus lorsque vous décidez de constituer votre plan retraite.

 Un plan d’action en fonction de la tolérance au risque par rapport aux objectifs d’investissement

Que ce soit vous ou un gestionnaire de fonds professionnel qui est en charge des décisions d’investissement, une bonne répartition du portefeuille qui équilibre les préoccupations relatives à l’aversion au risque et aux objectifs de rendement est sans doute l’étape la plus importante de la planification de la retraite. Quel risque êtes-vous prêt à prendre pour atteindre vos objectifs ? Une partie des revenus devrait-elle être mise de côté sans risque pour les dépenses requises ? Consulter un professionnel pour vous aider à trouver le bon plan qui s’accordera le plus à votre situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.