Magazine des actualités et des tendances

Pourquoi est-ce risqué d’avoir un arbre trop imposant sur sa propriété?

Les arbres jouent un rôle important dans le maintien de l’écosystème. Ce sont en effet de véritables aspirateurs de CO2. En outre, ils purifient l’air et produisent de l’oxygène. De ce fait, il est crucial de les préserver. Toutefois, lorsqu’ils deviennent trop imposants, ils peuvent représenter un danger pour les personnes et leur bien. Pour limiter leur développement, il est donc essentiel de procéder à leur élagage. Justement, nous allons voir les risques liés à la taille trop imposante d’un arbre sur une propriété. Découvrez !

Les risques de chute des branches

Avec le temps, les arbres développent de nombreuses ramures et cela n’a pas de limite. Pourtant, ils deviennent de plus en plus imposants à mesure qu’ils gagnent de l’âge. Par la même occasion, ils portent plus de bois mort. Pourtant, la taille impressionnante d’un arbre peut constituer une gêne pour les habitations qui se trouvent à ses alentours. En outre, on n’est jamais à l’abri de la chute des branches mortes. Malgré que ce phénomène soit rare, il peut causer de graves ennuis lorsqu’il survient. En effet, la chute des branches peut causer des dommages matériels et physiques (ex. : blessures ou mort de la personne sur laquelle elles tombent). Votre responsabilité civile et pénale sera d’ailleurs engagée si les branches en question tombent sur la propriété voisine et causent des dégâts. Pour éviter les accidents, il faudra donc procéder à l’élagage de l’arbre.

En effet, l’élagage permet de contrôler la croissance d’un arbre, surtout lorsqu’il pousse dans un espace restreint. Il se matérialise par la coupe des branches hasardeuses, des branches malades et celles qui sont mal orientées. Pour sa réalisation, il est conseillé de faire appel à un élagueur professionnel.

Les risques liés à l’avancée des racines

Pour éviter différents soucis, les règlementations en vigueur ont établi des normes à respecter quant à la plantation des arbres. Celle-ci doit se faire dans le respect des distances règlementaires prévues par la loi.

Une fois qu’il est planté, l’arbre va en effet s’enraciner dans le sol pour pouvoir survivre. À mesure que le temps passe, ses racines s’étendent sous la terre et peuvent même se retrouver sous le sous-sol de la maison voisine. Il y a donc un empiètement sur la propriété voisine. Le voisin est donc en droit de demander des dommages et intérêts au propriétaire de l’arbre en question.

À côté des problèmes de voisinage, l’avancée des racines est responsable de la baisse de la fertilité du sol et de la dislocation des conduits d’eau sous terrains. Pour éviter les dégâts, il est donc indispensable d’agir rapidement et de sectionner les racines en avancement sur la propriété voisine. Pour ne pas mettre en péril la santé et la vie de l’arbre, il est tout de même plus judicieux de confier cette tâche à un professionnel comme l’élagueur.

Les nuisances occasionnées par la chute des feuilles mortes

À l’arrivée de l’automne, les arbres perdent leurs feuilles. Une quantité impressionnante de déchets verts se retrouvera donc dans votre jardin. Cela gâcherait alors son esthétique. Vos voisins pourront également se plaindre si les feuilles atterrissent directement sur leurs parcelles. En effet, celles-ci peuvent boucher les gouttières et rendre les piscines impraticables.

Pour éviter les nuisances, l’élagage de l’arbre est donc nécessaire pour éviter qu’il devienne trop imposant. D’ailleurs, sachez que vos voisins ont le droit d’exiger que vous effectuiez des travaux d’élagage si les branches de vos arbres sont en avancement sur leur parcelle. Si le végétal est planté près d’un mur mitoyen, ils peuvent même demander son abattage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.