Magazine des actualités et des tendances

Pourquoi et comment fonctionnent les portes coupe feux

Le feu est un danger qui est toujours présent dans tous les types de bâtiments. Il existe de nombreuses circonstances dans lesquelles un incendie peut se produire, qui commence généralement par hasard et soudainement. Un incendie est toujours une situation très compliquée, mais alors que dans une maison individuelle ses habitants ont de nombreuses facilités pour sortir, les bâtiments peuvent devenir des pièges, une situation qui peut être moins dangereuse grâce aux portes coupe-feu. 

Que sont les portes coupe-feu?

Les portes coupe-feu sont des portes métalliques que nous avons tous vues dans des bâtiments publics, des centres commerciaux, des garages, des associations de propriétaires, etc. 

Leur fonction est d’isoler des sections de l’incendie

La fonction d’une porte isolante, d’une porte coupe-feu ou d’une porte coupe-feu est d’isoler des sections de bâtiments pour empêcher le feu de se propager. Par exemple, si, dans une communauté de propriétaires, l’incendie se produit dans le garage, cette porte empêchera le feu de se propager dans la zone d’habitation, ou au moins le retardera pour permettre aux voisins de quitter le bâtiment en attendant l’arrivée des services d’urgence. Cette barrière coupe-feu est obtenue grâce au type de construction de la porte, qui empêche à la fois le passage du feu et celui des gaz, souvent plus dangereux que le feu lui-même.

Les portes isolantes ne fonctionnent pas si elles sont ouvertes

Souvent, ces types de portes sont inconfortables à ouvrir, en particulier celles à deux vantaux et à système d’ouverture avec barre qui doit être abaissée. Il n’est donc pas rare de voir que dans certains bâtiments, les portes sont toujours maintenues ouvertes, ou pire, soumises à un coin qui les empêche de se fermer, ce qui rend la porte inutile en cas d’incendie. Ces portes doivent toujours être fermées pour être efficaces, et elles doivent même avoir un ressort qui les fait se fermer d’elles-mêmes si quelqu’un oublie de les fermer. Il n’y a qu’un seul cas dans lequel ils peuvent être ouverts et c’est lorsqu’ils disposent d’un système d’électroaimants qui fonctionne en liaison avec les alarmes incendie et les détecteurs de fumée. Lorsque les alarmes se déclenchent, l’électroaimant cesse de fonctionner et les portes se ferment automatiquement. 

Il existe différents types de portes coupe-feu

Il existe plusieurs types de portes coupe-feu qui sont utilisées en fonction de l’endroit où elles doivent être installées. Les plus courantes sont les portes battantes, celles que l’on voit dans tous les bâtiments. On les trouve avec un ou deux vantaux, avec ou sans verre ignifuge et depuis des années, on peut opter pour des modèles plus esthétiques. Moins courantes sont les portes coulissantes coupe-feu, un type de porte qui fonctionne sur des guides et qui est utilisé principalement dans l’industrie et dans les zones des bâtiments publics qui ne sont pas habituellement visitées. Ce type de porte est toujours ouvert et est fermé par un électro-aimant lorsque les alarmes sont activées. Il est généralement de taille assez importante et n’est donc pas visible dans les bâtiments résidentiels. Pour terminer cette revue sur les types de portes isolées, nous avons les portes guillotines, à fermeture verticale. On les voit généralement dans le secteur industriel et, comme les coulissants, ils restent ouverts jusqu’à ce qu’un système d’électroaimants les ferme à l’aide de contrepoids afin que le mouvement ne soit pas brusque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.