Magazine des actualités et des tendances

Que faire en cas de panne de sa moto?

Quand on parle de moto ou plus précisément de scooter, la panne n’est pas quelque chose d’inhabituelle. En effet cela n’est pas rare de retrouver son scooter en panne en pleine circulation. La première chose à éviter est la panique car cela ne résoudra rien et ne fera qu’empirer la situation.

Se mettre hors de portée

C’est un geste obligatoire si notre véhicule à deux roues tombe en panne dans la circulation. Cela permet de ne pas perturber la circulation et d’éviter toute collision. Ensuite, cela permettra d’éviter les regards gênants des autres conducteurs. Il faut d’abord lever le bras gauche pour signaler aux conducteurs que l’on est en panne. On peut aussi optimiser le signal par le biais des clignotants pour qu’ils comprennent qu’il y a un obstacle sur leur voie. Il faut également mettre son gilet fluo car c’est exigé par la loi et ensuite se mettre hors de la circulation et hors de danger.

Rechercher la panne du scooter

La meilleur solution pour éviter que son scooter tombe en panne est de l’entretenir régulièrement et de s’assurer de conserver le bon état de sa moto. La plupart du temps la panne se règle facilement et ne nécessite pas l’intervention d’un spécialiste. Même si cela semble un peu insolite, il faut vérifier que cela n’est pas une erreur de débutant comme le bouton rouge du coupe contact qui a été actionné par erreur, le passage en réserve d’essence mal compris ou encore le connecteur de bougie qui s’est détaché etc. Cela peut arriver à tout le monde.

Si ce n’est pas le cas, il faut chercher la panne et savoir de quoi il s’agit. On peut opérer à cela en faisant des vérifications au niveau de la carburation (vérifier les raccords d’essence, le carburateur etc.). Il faut aussi vérifier la partie électrique de la moto et sa partie explosion. Si l’on a quelques connaissances en mécanique, il sera facile de détecter la cause de la panne et de la régler. Il est essentiel de savoir que les vérifications dépendent du type de moteur du scooter. Par exemple, s’il s’agit d’un moteur à 4 temps, on aura plus de vérifications à faire au niveau du moteur comme l’état des soupapes, la distribution et la compression.

Contacter un professionnel

Si après toute les vérifications que l’on vient de citer, on n’arrive toujours pas à connaitre la source précise de la panne, il ne faut surtout pas insister au risque d’aggraver la situation ou de créer une autre panne sans s’en rendre compte. Si notre assurance ne prévoit pas d’assistance de dépannage, le mieux est d’opter pour la réparation par un professionnel. Il faut bien renseigner notre mécanicien sur l’endroit où l’on se trouve pour gagner du temps et se faire dépanner le plus vite possible.

Dans le cas contraire, il est nécessaire de toujours avoir les documents importants comme la carte d’assistance et la carte verte. On y trouvera les contacts de ce que l’on peut joindre en cas de panne ou un quelconque problème avec notre véhicule. Si la panne nécessite le changement d’un accessoire on peut trouver des pièces scooter Lyon sur internet ou dans les boutiques spécialisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.