Bilan Magazine

Magazine des actualités et des tendances

Que faut-il savoir sur le brasero ?

Vous avez toujours rêvé de faire un barbecue et réunir des amis dans le jardin ? La meilleure solution c’est le brasero qui est à la fois un dispositif de cuisson, de chauffage d’appoint et un système d’éclairage. Un atout révolutionnaire, il séduit de plus en plus de particuliers grâce à ses fonctions multiples et ses finitions variées. Si vous voulez en faire l’acquisition, le site de Label Habitation est le meilleur endroit. Il propose une large gamme de modèles de braseros issus de toutes les grandes marques.

Le brasero : de quoi il s’agit exactement ?

Le brasero fonctionne de manière simple. Il suffit d’allumer le feu et de l’utiliser à votre guise. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à installer les morceaux de charbon ou de bois dans le foyer et à démarrer le feu avec un modèle recommandé sans jamais recourir à de l’essence. Concernant ses utilisations, d’après ce qui a été relaté précédemment, il sert d’une part d’un élément de cuisson qui vous permet de faire griller toutes sortes d’aliments comme de la viande, du poisson ou encore des légumes. Il suffit pour cela de placer des grilles au-dessus du feu. D’autre part, il constitue une source de chaleur afin de créer une ambiance conviviale et chaleureuse pendant les soirées d’hiver. Et inversement, en été, il permet de bénéficier d’un éclairage tout en admirant le ciel pendant les belles soirées. De quoi passer des bons moments en famille tout en réalisant de substantielles économies d’énergie. Particulièrement innovant, les sites internet, magazine agriculture et nouvelles technologies ne manquent d’ailleurs pas de vanter les mérites de ce dispositif pratique.

Pour fonctionner, le brasero peut utiliser différents types de combustibles (gaz, propane et le bois). Le combustible bois est un choix économique et écologique. Outre d’offrir un spectacle de flammes, ce type de brasero confère un confort thermique et affiche un coût d’achat abordable. Le modèle à charbon de bois séduit de par son indéniable pouvoir calorique et sa combustion complète. Concernant le brasero à propane, il bénéficie d’un grand confort d’usage grâce à son bouton d’allumage et la possibilité de régler l’intensité et la hauteur de la flamme. Il n’est pas non plus nécessaire de l’entretenir ou de le nettoyer puisqu’il ne génère ni cendres ni braises.

Les différents types de braseros

Le brasero existe sous une panoplie de formes, de types et de dimensions. Pour bien choisir, il faut prendre en compte quelques paramètres. Pour commencer, il y a les critères de matériaux, vous avez le brasero en terre cuite, en fonte et en acier. Le modèle en terre cuite est le plus anciennement utilisé en raison de sa belle inertie thermique et sa chaleur homogène. La chaleur peut se répandre jusqu’à plusieurs mètres autour de l’appareil. Mais malgré sa performance thermique, il s’avère beaucoup plus fragile par rapport au modèle en acier ou en fonte. Concernant le brasero en fonte, il fait partie des modèles les plus répandus. La fonte est un matériau qui se démarque par sa capacité à emmagasiner de la chaleur pour le restituer doucement ensuite. Il est également parfaitement à même de supporter les hautes températures. Pour ce qui est du brasero en acier, il est disponible en trois types d’acier : acier inoxydable, acier laqué et acier émaillé. Dans tous les cas, il vous promet une meilleure résistance face à la corrosion et à la chaleur. C’est également un métal malléable qui permet d’obtenir de beau rendu en matière de forme.

En termes de forme, le brasero peut être en forme de coupe, de panier et de type mexicain. Le modèle en forme de panier peut se décliner en plusieurs largeurs et hauteurs. Il est connu pour laisser passer les braises et offrir une vision du feu à plus de 360°. En revanche, le brasero en forme de coupe peut être soit rond soit ovale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bilan Magazine