Magazine des actualités et des tendances

Quel moteur de volet roulant choisir ?

Motoriser vos volets roulants à manivelle ou manuels à sangles est un excellent moyen de les moderniser et de vous faciliter la vie. Grâce à cette option, vous vous offrez ainsi un confort supplémentaire chez vous. Une fois que vous êtes décidé, nous vous encourageons à opter pour un moteur tubulaire qui allie robustesse, facilité de programmation, discrétion et fiabilité. Voyons tout cela plus en détail afin de mieux choisir le moteur qu’il vous faut.

Moteur de volets roulants : la puissance idéale

Lorsque l’on souhaite acquérir un moteur de volets roulants, il convient de se renseigner sur les différents types de motorisation ainsi que leur puissance. De plus, nous vous recommandons de privilégier les solutions actuelles à l’instar de celles qui fonctionnent grâce à l’énergie photovoltaïque pour simplifier davantage votre quotidien.

La puissance de moteur idéale

Le choix en matière de puissance d’un moteur de volet roulant et de vitesse est vaste. Ainsi, il peut s’adapter aux différents types de dispositifs qu’ils soient petits ou grands, en bois, en alu ou en PVC. Il est essentiel de choisir la bonne puissance, puisque si elle est inférieure à ce qui est nécessaire, le moteur se fatiguera plus rapidement et aura du mal à lever le tablier. À contrario, si vous optez pour une puissance supérieure à celle qui est recommandée, vous gaspillez de l’argent, car vous payerez le matériel plus cher sans pour autant l’exploiter pleinement. Nous vous invitons à vous rendre sur La Boutique du Volet pour trouver le moteur adapté à vos besoins.

Volets roulants, quel moteur choisir

Quelques conseils pour choisir votre moteur de volet roulant

Vous devez passer par plusieurs étapes pour pouvoir choisir la motorisation la plus adaptée à votre cas. Commencez par calculer le poids du tablier, puis choisissez la puissance de moteur nécessaire. Continuez par le choix du moteur en tenant compte du type de coffre de votre volet roulant. La prochaine étape consiste à opter pour le mode de pilotage que vous préférez : filaire ou sans fil.

Nous vous invitons à découvrir par la suite les avantages d’un logement connecté, car oui, en motorisant vos volets, vous accédez à des options domotiques. Les dernières étapes consistent à vous renseigner sur les solutions disponibles sur le marché, puis à évaluer l’intérêt d’un moteur qui fonctionne avec l’énergie solaire. À noter que les moteurs radio et solaires à commande radio sont les plus évolués.

Focus sur les différents types de moteurs de volets roulants

En plus d’améliorer votre confort de vie au quotidien, la motorisation des volets roulants apporte de la sécurité dans votre logement. Vous n’aurez en effet pas forcément besoin d’y être pour feindre une activité humaine, ce qui permet de réduire les chances d’intrusion en votre absence.

Le moteur filaire

Vos volets roulants manuels deviennent électriques si vous les couplez à un moteur filaire qui utilise un inverseur mural. Ce dernier vous permet de fermer et d’ouvrir par simple pression d’un bouton vos volets. Ce type de moteur est dit filaire, car un câble électrique caché dans le mur le relie à votre matériel ainsi qu’à la commande filaire murale. Prévoyez de ce fait quelques travaux si vous optez pour un moteur filaire. Il comprend en général 4 fils à relier à l’inverseur et s’adapte à tous types de volets (roulants, coulissants et battants).

Le moteur sans fil ou moteur radio

Le moteur radio est facile à installer et peut se contrôler à distance à l’aide d’un émetteur mural radio ou d’une télécommande. Il comporte un récepteur radio qui permet la réception d’ordres d’une commande sans fil. Grâce à cette technologie, vous avez également plus de possibilités de configurations pour vos volets. Si vous en possédez plusieurs et qu’ils sont tous équipés d’un moteur sans fil, vous serez en mesure de les centraliser, c’est-à-dire de les contrôler depuis un seul point de commande. L’ouverture et la fermeture peuvent en outre être programmées à l’heure et aux jours qui conviennent au moyen d’une commande à horloge radio.

Les points à considérer lors du choix d’une motorisation

Que vous choisissiez une solution avec ou sans fil, motoriser vos volets roulants va véritablement vous simplifier la vie. Il convient de bien vous renseigner sur les différents points à considérer pour être sûr d’opter pour la meilleure solution.

Un moteur filaire ou non ?

Le choix d’un moteur pour vos volets roulants nécessite la prise en compte de certains critères. Les premiers concernent la motorisation en elle-même qui peut être avec ou sans fil. Avec le premier, vous disposez d’un interrupteur mural pour piloter la montée et la descente du volet. Avec la seconde option, vous disposez d’une télécommande et vous gagnez en confort d’utilisation. Nous vous la recommandons si vous souhaitez commander plusieurs volets en même temps ou si vous voulez les programmer automatiquement.

Le diamètre du moteur et la marque

Lorsque vous choisissez le diamètre du moteur de vos volets roulants, assurez-vous qu’il soit inférieur à celui de l’axe d’enroulement du dispositif (le tube sur lequel le tablier vient s’enrouler). Pour un axe supérieur à 70 mm, optez pour un moteur de 35 mm de diamètre. Si l’axe est compris entre 50 et 70 mm, choisissez un moteur d’un diamètre de 45 mm. Pour finir, si l’axe est inférieur à 50 mm, tournez-vous vers un moteur de 35 mm de diamètre. Le choix du fabriquant/de la marque est également très important. Nous pouvons notamment vous recommander les marques Somfy, Becker et Simu en matière de solutions domotiques et d’automatisme.

choix moteur de volets roulants

Le réglage de fin de course

Le réglage de fin de course, pour finir, est la position la plus basse et la plus haute souhaitée pour le volet. Il peut être semi-automatique, mécanique ou entièrement électronique. Ce critère influence l’installation qui sera plus ou moins rapide et facile. Un modèle manuel vous oblige à régler une vis directement sur le moteur, tandis qu’avec un semi-automatique, le réglage se fait à partir d’une télécommande. Un moteur doté de la technologie toute automatique, pour sa part, apprend lui-même à trouver le début et la fin de la course.

Vous pouvez lire également : peut-on devenir riche avec le trading en ligne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.