Magazine des actualités et des tendances

Quelle est la durée maximale d’emprunt pour un projet d’investissement locatif ?

Le secteur de l’investissement locatif est actuellement en plein essor. Face à ce constat, il est important d’être sur les aguets notamment en ce qui concerne les emprunts. Cet élément est important pour la rentabilité de votre investissement. Voici ce qu’il faut savoir sur la durée maximale d’emprunt dans le cadre d’un projet locatif.

Le temps nécessaire pour se constituer un patrimoine

Pour financer votre projet d’investissement locatif, le choix de la durée d’emprunt est d’une importance capitale. Généralement, cette durée va de 15 à 30 ans au maximum. Si cette période est dépassée, les établissements bancaires n’acceptent pas d’octroyer des crédits dans le cadre de l’investissement locatif. En dessous de 15 ans, cette option n’avantage pas les ménages du fait de l’effort d’épargne importante que cela requiert.

Si votre but est de vous bâtir un important patrimoine et de préparer la retraite avec des revenus complémentaires, opter pour la durée la plus longue est une parfaite option. Plus vous effectuez votre investissement dans les meilleurs délais, plus vous pouvez répartir votre effort d’épargne. Si votre investissement locatif est effectué après 43 ans, il vous faudra nécessairement adapter la durée d’emprunt avec le nombre d’années qui vous séparent de la retraite. Pour rappel en France, l’âge légal de départ à la retraite est actuellement de 63 ans.

Quelle durée d’emprunt privilégiée ?

Dans le cadre d’un projet locatif, l’idéal est de choisir la durée d’emprunt la plus proche du seuil maximal, donc la plus longue possible. Il est recommandé de commencer très tôt votre investissement. L’âge idéal pour se lancer est de 30 ans, voire 40 ans. À 50 ans, il peut déjà être trop tard pour commencer votre projet, car vous êtes très proche de la retraite. La durée sur laquelle l’emprunt sera étalé risque d’être insuffisante si vous ne vous appuyez pas sur un effort d’épargne conséquent.

Si vous souhaitez emprunter sur une durée longue ou sur la période maximale, vous pouvez tirer profit de divers avantages. Vous aurez à fournir un effort d’emprunt moins important. Les mensualités de remboursement sont faibles lorsque la durée d’emprunt est longue. Vous profitez également d’une fiscalité intéressante. Les intérêts d’emprunt peuvent être soustraits à partir des revenus fonciers.

Ces intérêts sont plus importants selon que votre durée d’emprunt est longue ou maximale. Vos impositions relatives à vos revenus locatifs vont alors être réduites. Opter pour une durée d’emprunt longue permet également de réaliser divers autres investissements. Votre banquier sera plus susceptible de vous accompagner dans ce sens.

Quelques notes importantes

Il est important de savoir que la durée maximale d’emprunt dans le cadre d’un projet locatif peut varier d’un établissement bancaire à un autre. En effet, certaines banques proposent un emprunt sur 20 ans alors que d’autres peuvent aller jusqu’à 25 ans voir 30 ans.

Cette approche fera ainsi varier le taux d’intérêt correspondant qui est plus avantageux si la durée d’emprunt est courte : 1,40 % pour 10 ans ; 1,65 % pour 15 ans ; 1,90 pour 20 ans ; 2,15 pour 25 ans et 2,80 % pour 30 ans. Ainsi, le crédit vous reviendra plus cher malgré une répartition du prix dans le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.