Magazine des actualités et des tendances

Qui ment mieux l’homme ou la femme?

Les femmes se résignent : Pinocchio est un homme. Il ment plus et mieux, et peut-être qu’il ment plus parce qu’il peut le faire mieux.

Parmi les nombreuses différences que les recherches démontrent entre le comportement des hommes et celui des femmes, il y a aussi celle qui concerne le sujet des mensonges.

Le fait que les hommes soient moins sincères que les femmes résulte d’une étude menée par l’université de Maastricht (Pays-Bas) pour comprendre le comportement de ceux qui se considèrent comme des menteurs experts.

Dans le cadre de cette recherche, 194 hommes et femmes ont répondu à un questionnaire portant sur le nombre de mensonges qu’ils avaient racontés au cours des dernières 24 heures, leur nature et quelles stratégies avaient ils adoptées.

Mensongesici et là

D’après les résultats, il s’avère que les hommes ont deux fois plus de chances de les considérer comme des menteurs experts que les femmes. En analysant les réponses, les chercheurs ont découvert que les hommes étaient bien meilleurs pour mentir, créant des histoires crédibles dans lesquelles ils mettent les mensonges.

De plus, les hommes ont un meilleur contrôle de leur corps lorsqu’ils racontent des mensonges : par exemple, ils n’évitent pas le regard de l’autre personne ou ils parviennent à garder leur corps détendu. Ces éléments, explique l’étude, renforcent la crédibilité du mensonge raconté.

Dans la plupart des cas, il ne s’agit pas de grands mensonges, mais d’omissions et d’exagérations qui sont racontées à des collègues, des amis ou des partenaires, surtout lors des rencontres face à face.
Cependant, certaines études suggèrent également des astuces simples pour tenter de démasquer le menteur ou le menteuse.

Malgré les études et les technologies, une méthode 100% sûre pour reconnaître qu’une personne ment n’existe pas. En effet, le psychologue Aldert Vrij, de l’Université de Portsmouth (Royaume-Uni), a constaté qu’en moyenne les gens ne reconnaissent un mensonge que dans 56,6% des cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.