Magazine des actualités et des tendances

Rachat d’une usine par Apple pour produire des écrans MicroLED

Apple a racheté une usine en Taiwan pour la production des écrans MicroLED. Ces écrans devront servir bien tôt à la conception de différents appareils. En effet, le MicroLED est une technologie récente qui révolutionnera dans les prochaines années les productions de la marque. Les premières sorties sont en train d’être annoncées pour cette année ou au plus tard en 2021.

MicroLED : Pourquoi Apple tient-elle à cette Technologie ?

Déjà plus de 6 ans que le géant Apple nourrit cette passion de produire des appareils avec un écran beaucoup plus lumineux et mince. En effet, en 2014 la firme avait déjà marqué son intention en achetant la société LuxVueTechnology spécialisée dans les MicroLED. Toujours dans cette lancée, la marque de la pomme vient d’acquérir une usine en Taiwan pour un montant de 308 millions d’euros. Elle servira à produire en partenariat avec AU Optronicset Epistar des écrans MiniLED et MicroLED. Ses deux partenaires sont respectivement spécialisés dans la production de dalles LCD et de LED. C’est dans le parc scientifique Hsinchu de Taiwan que l’usine serait implantée.

La technologie MicroLED bien plus évoluée que la MiniLED permet d’obtenir comme sur les dalles OLED, un écran émissif. Cependant, sa technologie autoémissive serait encore plus performante avec de meilleures couleurs. La MicroLED offre également une vision hors angle presque absolue avec un écran ultramince. Ce sont des écrans insensibles aux brûlures qui ont également l’avantage d’être moins chers.

Plus performant et plus économique que l’OLED, il serait bientôt adopté pour la production de dalle pc portable. Ce périphérique externe permet d’afficher les informations sur un écran en utilisant des technologies comme le LCD. Désormais, il serait donc possible d’afficher vos images, textes et vidéos non plus avec du LCD, mais avec du MicroLED.

La technologie MicroLED pour les iPhone et Apple Watch

Apple a donc désormais l’intention de mettre cette technologie au profit de ses appareils. C’est-à-dire produire des iPhone et des Apple Watch avec des écrans très fins, lumineux et plus économiques. Bientôt, on pourrait également avoir des iMac, des MacBook et même des iPad avec un écran MicroLED qui ne risque pas de s’altérer suite à une brûlure.

Cependant, Apple a d’abord choisi d’appliquer cette technologie en premier sur ces Apple Watch. Plus loin, il serait possible que l’OLED soit laissé pour être définitivement remplacé par le MicroLED. Les montres de la marque seront aussi dotées de la technologie MicroLED. Elles seront donc beaucoup moins épaisses et leurs écrans bien visibles même en plein soleil.

La sortie de cette nouvelle conception était prévue pour cette année, mais malheureusement, elle n’aurait pas lieu à cause de la pandémie. Rappelons néanmoins que la production d’écran MicroLED est un peu complexe. C’est d’ailleurs pourquoi les plus petits appareils ont d’abord été choisis pour la première expérience. De même, Apple est connue pour une production basée sur des méthodes de fabrication assez pointues, elle ne produit pas pour du volume.

MicroLED, des difficultés de production aux défis du marché

La production d’écran MicroLED est possible suivant deux différentes méthodes à partir des LED. La première technique consiste à faire développer les puces LED sur une tranche d’épitaxie (technique utilisée pour faire croître des couches minces). Les MicroLED obtenus seront ensuite transférés à l’électronique d’affichage. Cette technique de transfert doit être effectuée le plus rapidement possible et avec beaucoup de précision. Beaucoup plus simple, la seconde technique permet de brûler certaines étapes pour faire croître le LED. En effet pour obtenir les micros puce LED, on fait croître directement la puce mère sur le fond de panier de l’écran.

À ce jour, le marché des MicroLED est encore à ses débuts. Canvas Display de Sony a produit un écran géant 320×360 en 2018. La même année Samsung aussi a annoncé son premier écran MicroLED. Cependant, cette dernière avait affirmé qu’elle avait des difficultés à produire des écrans avec une distance de moins de 0,8 mm entre les puces LED. C’est donc normal qu’Apple soit aussi dans la course. Par ailleurs, les informations confirment que ses ingénieurs ont dépassé les expériences de Samsung. Ils ont en effet réussi à faire croître davantage les puces LED à l’extrême.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.