Magazine des actualités et des tendances

Savoir bien se communiquer avec votre ado

En tant que parents, communiquer avec un ado peut s’avérer difficile. Parce que plus vous critiquez vos enfants, plus ils se mettent sur la défensive. Et ils risquent de faire une mauvaise réaction, comme le fait de vous ignorer. De ce fait, il est essentiel de savoir, comment bien communiquer avec les ados. Heureusement, cet article en parle.

Essayez de les comprendre même si vous ne comprenez pas ce qu’ils pensent réellement

Voici une méthode simple qui vous aidera à se communiquer aisément avec votre adolescent. Aussi difficile que cela puisse paraître, essayez de commencer par comprendre votre ado, même si vous n’êtes pas entièrement d’accord ou si vous ne comprenez pas tout à fait ce qu’il fait. Par exemple, si vous trouvez votre enfant, en train de discuter en ligne avec ses amis, alors qu’il est censé faire ses devoirs, ne le critique pas tout de suite. Essayez d’abord de savoir qu’elles sont les raisons pour lesquelles il fait le tchat entre ados. Peut-être que c’est nécessaire. En fait, les parents et les enfants vivent dans deux réalités différentes. Donc, il est préférable de demander, honnêtement, à votre ado, pourquoi il passe du temps pour chater. Avec un meilleur ton, il comprendra que vous n’êtes pas là pour le gronder, mais juste pour savoir la raison pour laquelle il le fait. Par conséquent, il va mieux vous répondre.


Par ailleurs, essayez de comprendre la réalité de votre ado, même si cela vous semble flou au début. Une fois que vous savez un peu ce qui se passe, essayez de dire : « Je comprends combien c’est difficile pour toi de faire face à ce problème. Asseyons-nous et réfléchissons à une bonne façon de le gérer ». En procédant ainsi, vous verrez que vous êtes plus rapprochés l’un l’autre. Aussi, si votre ado traite quelque chose ou parle d’un sujet, essayer d’y participer. Le fait qu’il voit que vous vous souciez plus de lui l’encouragera. Cela a pour effet de renforcer le lien qui vous unit.

Contrôlez vos émotions quand vous parlez à votre ado

L’émotion peut être une contrainte quand vous essayez de communiquer avec votre ado. Donc, il vaut mieux la contrôler. Par exemple, vous pouvez ne pas aimer son comportement, ou même sa façon de penser, mais ne vous laissez pas envahir par vos émotions, même si cela vous affecte. C’est difficile, mais c’est très efficace. En plus, c’est une compétence que vous pouvez apprendre comme n’importe quelle autre.
En général, le rôle d’un parent consiste à guider son ado vers les bons choix. Donc, essayez de vous concentrer sur votre travail de parent, cela vous aidera à être moins émotif. Lorsque vous vous sentez frustré, rappelez-vous qu’il ne faut pas le prendre de manière personnelle. Au début, votre enfant ne vous aimera pas si vous lui imposez des limites. Dites-vous qu’il s’agit simplement d’un problème à résoudre et que cela fait partie du travail habituel des parents qui consiste à vivre avec la famille moderne.

Ne discutez pas de quelque chose d’important tant que vous n’êtes pas calmes

Une autre règle de base est d’éviter de faire quoi que ce soit tant que vous et votre ado n’êtes pas calmes. En fait, vous n’êtes pas obligé de répondre à votre enfant lorsque vous êtes contrarié. À la place, vous pouvez ne rien dire, ou vous pouvez prendre l’air pendant quelques minutes si nécessaire. Lorsque les émotions se sont apaisées, vous pouvez vous asseoir et parler avec lui. Il n’est jamais bon d’essayer d’aborder un sujet difficile ou de résoudre un conflit dans le feu de l’action. Donc, si vous ou votre enfant êtes bouleversés, faites une pause et revenez quand vous pourrez aborder les choses de manière plus calme. Si vous tentez une conversation avec votre enfant et qu’il se montre impoli ou dépasse les bornes, c’est à ce moment-là que vous devez vous retenir et veiller à ne pas vous laisser entraîner dans une dispute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.