Magazine des actualités et des tendances

Se former au travail en hauteur

Pour de nombreuses tâches du secteur BTP, les risques professionnels sont remarquables dans le travail en hauteur. En effet, la responsabilité de l’employeur est sollicitée en déterminant les postes qui demandent une certaine formation au travail en hauteur. D’ailleurs, il existe certains critères importants pour devenir professionnel dans ce domaine.

Formation et habilitation pour le travail en hauteur

Un suivi de formation adaptée peut résulter une obtention d’une habilitation travail en hauteur. Cette capacité supplémentaire permet à tout apprenti de valoriser son profil lors d’une recherche d’emploi. La présentation de cette qualification permet à une personne amenée à travailler en hauteur de répondre favorablement à un recrutement de travailleur en hauteur. Le but  d’une telle formation et habilitation consiste à sensibiliser les professionnels aux diverses chutes durant toute opération en hauteur. Les acteurs du secteur BTP sont donc prévenus au maximum des risques d’accident en leur accordant une certaine connaissance à appliquer. Aussi, cette qualification permet de s’enrichir de toutes les bases sine qua non à appliquer pour ces types d’intervention en toute sécurité. Parmi toutes les formations existantes, vous suivez toujours des cours théoriques et pratiques. Cependant, vous retrouvez le mode d’emploi des différents équipements de protection individuelle (port de casque, harnais, etc.), l’organisation sur la prévention d’accident, l’utilisation d’échafaudages, les modes d’évacuation d’une personne suspendue et les réglementations en cas d’incendie. Toutes ces formations font l’objet d’un certificat de qualification professionnelle.

Les qualités requises pour exercer le travail en hauteur

Les professionnels du BTP sont amenés à travailler depuis des échafaudages et à monter à des échelles. En effet, pour suivre une formation de travail en hauteur, il est avant tout primordial de ne pas avoir le vertige et de ne pas avoir peur du vide. Avoir une bonne condition physique est en général conseillé pour les travaux effectués en hauteur. Les méthodes de déplacement doivent être communiquées que vous soyez muni d’un harnais ou d’autres éléments  de sécurité durant votre intervention sur une échelle, à l’aide d’une corde, sur une toiture ou sur un échafaudage. Avoir un bon sens relationnel et une aise en travail d’équipe est indispensable pour limiter les risques de chute et pour renforcer la sécurité durant la séance de travail en hauteur. La prudence et la concentration sont des caractères à adopter nécessairement pour travailler en hauteur en toute sécurité.

L’objectif d’une formation pour ce métier

Pour une évolution de carrière ou une reconversion, il existe plusieurs possibilités de formations, les formations initiales, les formations accélérées et les longues formations. Il suffit de mettre en avant vos aptitudes, capacités et besoins. Le travail en hauteur n’est pas une option, une formation qualifiante permet de garantir le bon déroulement de ce métier. Sachez toutefois que la plupart de ces cours professionnalisant font l’objet d’un CQP (certificat de qualification professionnelle). Ce certificat est aussi valable pour les formations en montage et démontage d’échafaudage et en usage d’une machine élévatrice. Cette dernière est régie par une formation dite PEMP ou plateforme élévatrice mobile de personnel pour acquérir une habilitation afin de conduire efficacement les engins dédiés.

One thought on “Se former au travail en hauteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.