Magazine des actualités et des tendances

Sélection de vin Belge : Chardonnay à l’honneur

La Belgique renferme un fort potentiel vitivinicole. Face aux grandes maisons connus mondialement, les néophytes seront tentés de sous-estimer ses jeunes domaines. Il est indéniable que l’étendue de ses terres limite sa capacité de production. Toutefois, les vinificateurs se rattrapent avec la qualité de leurs vins. De plus, le climat septentrional du pays est favorable à la culture des cépages tels que le chardonnay et le pinot noir. Des crus modernes et légers résultent de l’élevage de ces vignes autochtones, qui font toutes la splendeur de la filière belge.

Bien que bon nombre de Français l’ignorent, la Belgique est une région viticole en plein essor. Les historiens estiment que le premier contact du pays avec la viticulture date du Moyen-âge. Cependant, la filière a redoré son image à la fin du XXe siècle. Certes, la superficie des vignobles belges est petite par rapport à ceux des grands exportateurs, mais le climat favorise la culture des meilleurs cépages pour la production de crus légers. Découvrez dans cet article les délices insoupçonnés du vin belge.

Sélections des meilleurs vins belges

Les vins de Belgique sont réputés pour leur grande légèreté. On distingue une variété de crus qui pourrait satisfaire différentes papilles. Les boissons énumérées ci-dessous ont été sélectionnées pour leur qualité, leur saveur et leur succès auprès des amateurs vinicoles.

  • Le Chardonnay Heernlaak : On apprécie ce vin produit dans le vignoble d’Aldeneyck pour sa finesse. Son nez est d’un bois très léger. Son goût présente une finale fruitée.
  • Le Grutzberg Chardonnay Barrique : millésimé en 2018, ce vin blanc offre un parfum boisé et vanillé. Le cru fruité est aromatisé aux mûres, pommes et pêches.
  • Le Chardonnay « Bleu » de Château Genoels-Elderen : Ce vin doit sa qualité à son élevage qui dure 12 mois. Après son embouteillage, il est gardé plus d’un an au château avant de le mettre sur le marché.

Le parcours du vin de Belgique

Depuis la fin du Moyen-âge, les vignobles ont inondé la Belgique. Les autochtones consommaient en abondance les vins locaux. Plus tard, la Révolution française a, de surcroit, propulsé la viticulture belge. Mais après la conquête napoléonienne, l’intégration du Pays à l’Empire et la suppression des barrières douanières ont eu raison des vins belges. Les amateurs de produits vinicoles se sont rués sur le Champagne et la Bourgogne.

C’est en 1997, à Flandre, que renaît la viticulture de Belgique. La première appellation d’origine contrôlée fait son apparition. C’est le début d’une série de vins élaborés avec des techniques modernes.

Les cépages favoris de Belgique

La viticulture belge est cachée sous l’ombre des grands vins internationaux. Mais même si ses vignobles de niche sont assez timides, il en résulte des crus incomparables. En effet, le chardonnay et le pinot noir poussent sur une étendue totale de 300 hectares, dans le nord. Bruxelles et Epernay sont les régions de prédilections pour la plantation de ces cépages. Le climat frais septentrional convient parfaitement à leur culture. L’élevage de ces vignes par des viticulteurs talentueux donnera de délicieux vins moustillants et légers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.