Magazine des actualités et des tendances

Trois matériaux de toiture les plus courants

La toiture constitue un des éléments clés d’un bâtiment. Étant exposé à la vue de tous, il contribue en majeure partie au charme de votre demeure. Mais également, il est impératif que votre couverture soit parfaitement résistante aux intempéries afin d’optimiser votre confort de vie. Ainsi, tous ces critères font la complexité du choix de la toiture. Et encore, ce n’est pas tout ! Alors, pour vous aider dans votre choix, voici un aperçu de trois principaux matériaux de toiture. Que vous soyez en quête d’un style traditionnel ou moderne pour votre toit, un peu original ou plutôt écologique, découvrez ci-après les diverses informations dont vous aurez besoin.

Les tuiles en terre cuite

Il s’agit de carreaux fabriqués à partir d’une terre argileuse et pouvant prendre différentes formes. On a les tuiles plates, les tuiles en canal (en forme de demi-cylindre) et les tuiles à emboîtement. Ce matériau de toiture est très prisé pour sa durabilité et son caractère imputrescible. Il est également très respectueux de l’environnement étant construit avec un élément naturel et est facile à entretenir ; un simple lavage avec de l’eau suffit. De plus, son charme réside dans son côté un peu traditionnel. Cependant, la terre cuite  est faiblement résistante aux chocs et est assez lourde. Et concernant le coût, la pièce vaut entre 0,90 à 2 Euros et le prix du m2 est compris entre 10 à 75 euros. Si ce type de revêtement vous intéresse, il est conseillé de faire appel à ce couvreur expérimenté dans le 51 qui est un expert dans ce domaine.

Les ardoises

Ce sont des éléments de couverture d’origine naturelle ou synthétique. Elles peuvent résulter du façonnage de certaines pierres fines (les schistes dits ardoisiers) ou bien être fabriquées à partir de fibrociment. Du haut du toit, elles prennent une teinte noir grisâtre, voire bleutée et se rencontrent le plus dans les régions d’Anjou et de Bretagne. Comme avantages, les ardoises sont très résistantes et ont une longue durée de vie allant jusqu’à 150ans. De plus, elles sont incombustibles et conservent leur couleur au fil du temps. En outre, elles ne sont pas favorables au développement de la mousse. Par contre, par la présence de fer à l’intérieur de ces pierres, elles peuvent rouiller. Aussi, certaines ardoises ont un caractère friable. De plus, c’est un matériau très coûteux avec un prix de 50 à 150 euros le mètre carré.

Le bois

Ensuite, le bois est un élément très utilisé dans les travaux de toiture, non seulement pour la charpente, mais aussi pour le toit proprement dit. Il peut être employé sous forme de tuiles ou bien en bardeau de bois massif et résulte d’une transformation artisanale ou par sciage ou fente du bois. Le bois est un matériau très écologique car entièrement renouvelable. De plus, son achat permet de contribuer efficacement au développement des ressources locales et donc de l’économie forestière. En outre, il a un atout esthétique majeur et s’adapte facilement à tout style architectural tant moderne que traditionnel. Par ailleurs, il offre une isolation optimale aussi bien thermique qu’acoustique et est doté d’une grande longévité variant de 40 à 120 ans en fonction de l’essence choisie. Mais le principal inconvénient d’une toiture en bois réside dans son entretien lequel doit être très fréquent et est assez onéreux. Aussi, la mise en œuvre du bois est assez difficile et il existe peu de couvreurs qui sont spécialisés dans sa pose. Et, il faut aussi prendre en compte le fait que le bois grise au fil du temps. Pour ce qui est du coût, il varie entre 10 à 40 euros / m2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.