Magazine des actualités et des tendances

Piano: passez au niveau supérieur et composez ! 

L’apprentissage du piano, comme tout instrument, requiert une grande patience et beaucoup de persévérance. En effet, apprendre à lire une partition, et déterminer le meilleur doigté de manière intuitive n’est pas toujours chose facile, c’est une compétence qui requiert beaucoup d’entrainement. Mais le résultat en vaut le sacrifice, car après de nombreuses heures de travail acharné, il est tellement satisfaisant de maîtriser notre morceau préféré à la perfection !

Puis en apprenant encore et encore de nouveaux morceaux, la lecture de partition et l’apprentissage deviennent de plus en plus aisés, et on a envie d’un nouveau défi. 

Quelles pistes pour passer au niveau supérieur ? 

Une fois que vous avez acquis une bonne maîtrise de la technique de jeu, il se peut que vous ressentiez l’envie de passer au niveau supérieur, et de vous élever du rang d’interprète au rang d’artiste à part entière. Vous ne vous contentez plus d’uniquement jouer de la musique écrite par les autres, mais vous souhaitez également créer la vôtre ! 

Quand on parle de créer de la musique, on pense avant tout à la composition. La composition consiste à inventer de nouveaux morceaux de musique, en composant des mélodies et/ou des suites d’accords. 

L’improvisation est également une autre manière de créer de la musique. Contrairement à la composition, l’improvisation est totalement spontanée. Le musicien invente sa musique pendant qu’il la joue. 

Les deux sont complémentaires, d’ailleurs une improvisation peut devenir ou servir de base à une composition.

Autant la composition que l’improvisation requièrent un minimum de connaissances de la théorie musicale. En effet, pour que la musique « sonne juste », on ne peut pas jouer n’importe quelle note à n’importe quel moment. Le musicien choisit avec soin les notes à jouer, en fonction des règles d’harmonie musicale. 

Par où commencer ?

Avec suffisamment d’exercice et d’assiduité, tout musicien est capable d’acquérir les outils nécessaires à la création musicale.  

Afin de développer la capacité de composer ou improviser en musique, certaines notions sont d’une grande utilité, voire indispensables, à commencer par : 

  • Les intervalles : savoir les construire (en donnant le nom des notes), les chanter dans votre tête ou à haute voix, et les reconnaître à l’oreille. Pour cela, il est utile de connaitre par coeur le cycle des quartes et le cycle des quintes. Ensuite, apprenez par coeur par exemple toutes les tierces majeures. Plus vous connaissez d’intervalles intuitivement, plus il sera facile d’en déduire les intervalles restant.
  • Les accords : savoir les construire (à partir des intervalles !). Commencez par les triades, puis complétez-les pour former des tétrades, en particulier les accords de septième. Ces deux types d’accords sont les plus courants.  
  • La tonalité : cette notion très importante vous indique quelles notes « sonnent juste » ensemble, et lesquelles « sonnent faux ». Chaque tonalité définit les altérations (dièses ou bémols) pour chacune des 7 notes. Ainsi, l’armure d’une partition (les dièses et bémols situés au début de la portée, juste après la clé) permettent de déterminer la tonalité du morceau. 
  • Les gammes : les gammes et les tonalités vont de paire. Les gammes sont une suite de notes, dans une certaine tonalité. Les gammes pentatoniques majeure et mineure par exemple servent très souvent de base pour l’improvisation. 

La clé d’un apprentissage efficace est la régularité : il vaut mieux travailler la théorie musicale 5 minutes par jour, plutôt qu’une heure d’un coup, une fois par semaine. En effet, la répétition à intervalles réguliers vous permettra de mémoriser de manière rapide et durable. 

On peut entraîner la théorie musicale et l’oreille grâce à des outils interactifs en ligne tels que Music Trainer. Ceux-ci permettent de s’entraîner dès qu’on a quelques minutes de libre, par exemple en déplacement. Ainsi, on peut progresser même quand on n’a pas de piano à portée de main, et s’amuser au piano quand on est à la maison. 

Avec ces quelques conseils, vous devriez avoir une première idée de comment vous lancer dans l’aventure formidable de la création musicale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.