Magazine des actualités et des tendances

Que faut-il savoir du déficit foncier ?

Comment un déficit foncier peut-il conduire à une diminution du taux d’impôts ? Notez qu’il peut s’avérer être très avantageux sur de nombreux plans. Il s’agit d’un moyen qui permet aux particuliers souhaitant se lancer dans l’investissement immobilier de faire revoir à la baisse de leurs impôts sur le revenu fonciers. En général, c’est une défaillance foncière lorsque les dépenses supportées par le propriétaire sont largement supérieures à la somme de ses loyers perçus. La réparation du logement, les divers travaux d’entretien, les primes payées pour assurer la maison, les taxes et intérêts, etc. sont les charges en question. Pour ceux qui veulent investir dans l’ancien, sachez qu’il y a la loi appelée loi monument historique d’investissement pour vous défiscaliser. C’est une loi au même titre que la loi Malraux destinée aux travaux de restauration.

Définition du déficit foncier

Avant toute chose, il importe de souligner que dans le cadre d’un investissement locatif, il vous est possible de profiter d’un bénéfice fiscal. Notamment dans la mesure où vos charges se trouvent être supérieures à vos recettes. En clair, le déficit foncier est un dispositif qui vous offre la possibilité de réduire le montant de votre impôt quand vous effectuez des travaux sur votre bien. Les responsables de ce système qui préfère publier des articles sans blog mentionnent très clairement que si vous êtes l’heureux propriétaire d’un logement que vous louez à nue ou non meublé et que vous avez choisi le régime d’imposition réel, vous avez des chances de réduire les charges de vos revenus fonciers. S’il se trouve que le montant de vos charges excède vos revenus fonciers, vous serez sujet à un déficit foncier. En d’autres termes, la part de charges supérieure à vos revenus fonciers peut se déduire de votre revenu global. On parle plus particulièrement de vos salaires, de vos pensions de retraite et des autres. Vous pourrez à ce titre prétendre à la diminution du montant de votre impôt sur le revenu. Pour ce qui est des différences entre les 2 régimes d’imposition, notez que le régime réel est un dispositif qui vous permet de déduire vos charges de vos revenus fonciers. Le régime micro-foncier, lui, fait que vous n’êtes pas obligé de déclarer vos charges réelles, mais seulement un abattement forfaitaire de 30 % sera automatiquement appliqué à vos revenus fonciers. Et cela, peu importe le montant de vos charges.

Bien comprendre son fonctionnement

On parle de déficit foncier quand les charges déductibles excèdent les revenus locatifs. Sans les intérêts de l’emprunt, une somme maximum ou revenu global de 10 700 euros peut être réduite de l’ensemble des revenus. Au- delà de ce montant, la défaillance sera reportée sur les revenus fonciers de l’année suivante pour une durée de dix ans. Ces charges déductibles sont d’une importance capitale pendant le calcul du déficit foncier. Les intérêts d’emprunt payés s’ajoutent à la liste des charges notamment si un emprunt rattaché à une assurance vie a été contracté pour les travaux réalisés sur biens locatifs. Il y a un ordre strict à respecter lors de la déduction de ces charges du déficit foncier supérieur aux revenus d’investissement locatif. D’abord les dépenses liées à l’utilisation des biens mis en location, puis ceux qui sont destinés aux intérêts sur emprunt et enfin ceux qui sont associés aux rénovations des biens  mis en location. Afin de mieux optimiser ses revenus fonciers locatifs, il est nécessaire de bien suivre les trois étapes suivantes à savoir le fait de procéder à la soustraction des revenus fonciers, à la déduction sur les revenus imposables globale et enfin au report du déficit foncier. Cette chronologie permet à la fois de faire le bon calcul du déficit foncier imputable sur le revenu global d’investissement, mais aussi de profiter pleinement des avantages fiscaux accordés par la méthode du déficit foncier.

Lisez par la suite, comment faire du camping sauvage pendant un voyage au Cambodge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.