Magazine des actualités et des tendances

Quel est le bon rendement locatif ?

Pour connaître le bon rendement, il faut d’abord se poser la question : en investissement immobilier, quel type de biens locatifs choisir ? Pourquoi ? Juste puisque la rentabilité locative dépend totalement de la nature du bien sur lequel le contribuable a investi.

Utilité du rendement locatif

Un rendement locatif peut être défini comme étant le rapport qui mesure le revenu brut rapporté par le loyer mensuel du logement par rapport aux prix d’acquisition et de revient du bien en question. En général, il est exprimé en pourcentage en plus d’être calculé sur une base annuelle. Il est particulièrement indispensable à l’investissement immobilier locatif vu que c’est par son biais que l’on peut mesurer la rentabilité du placement. Pour faire simple, le rendement locatif est l’un des nombreux indicateurs qui vous offrent la possibilité de mesurer la performance future d’un investissement. Il s’agit d’ailleurs d’un sujet exprimé sous forme de pourcentage qui facilite la mesure de la performance annuelle de votre investissement. Rappelons que le rendement brut est obtenu en divisant les loyers annuels par le prix du bien et des éventuels travaux. Et dans l’idéal, il est préférable de recourir aux services d’experts dans le domaine. À ce sujet, vous pouvez facilement trouver un professionnel à Paris ici. Le rendement net, quant à lui est lui raffiné et s’obtient en divisant les loyers annuels par le prix du bien. À cela s’ajoutent également les travaux, les meubles et les frais annexes. Tout cela pour vous dire qu’un bon rendement locatif est essentiel à la réussite durable de votre projet d’investissement.

Comment faire pour avoir le bon rendement ?

Pour un investissement locatif bien lancé, il est impératif de réaliser le bon calcul du rendement brut. Un bon rendement peut s’obtenir à l’aide de trois formules, aussi sûr les unes que les autres à savoir avec : la rentabilité selon les agents immobiliers, la rentabilité brute et la rentabilité nette. Après avoir trouvé le véritable rendement des revenus locatifs, il faut maintenant penser à bien l’optimiser. Pour cela, il faut réduire la vacance locative, car plus le logement est vide moins votre investissement sera optimisé. Ceci est valable notamment pour l’investissement immobilier en France depuis l’étranger tant pour la location meublée que pour la location nue. Si vous avez eu la chance d’acheter une résidence principale située dans une zone locative tendue, pensez à la mettre en colocation afin d’améliorer la rentabilité tout en facilitant la gestion locative. Dans la mesure où vous n’avez pas les moyens nécessaires pour l’achat, vous pouvez toujours recourir à un prêt en souscrivant à l’assurance vie de la Banque. Renseignez-vous juste sur combien peut-on emprunter pour un investissement locatif d’une résidence. L’idée d’une location meublée surtout en loi Pinel augmentera également les chances d’occupations de votre bien. Ce qui jouera un rôle clé dans l’amélioration de sa rentabilité. Procédez aussi à la revalorisation de votre bien pour qu’il soit toujours loué à sa juste valeur et évitez ainsi les pertes. Faites des travaux pour profiter de quelques privilèges à savoir l’augmentation de la demande pour votre logement et la baisse de vos impôts surtout ceux des revenus fonciers. Investir dans l’immobilier locatif en Suisse pour une meilleure rentabilité paraît être une excellente initiative également.

Par ailleurs, il faut savoir que le rendement locatif est un indicateur qui ne véhicule qu’une photographie des flux entrants et sortants pour une année donnée. Pour y remédier, le rendement locatif va de pair avec l’étude de la rentabilité locative. Notez par la même occasion que pour intégrer les données et ainsi obtenir la rentabilité globale de votre investissement locatif, il est plus conseillé de faire usage du taux de rendement locatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.