Bilan Magazine

Magazine des actualités et des tendances

Qu’est-ce que la main courante ?

La main courante fait partie de la famille des garde-corps. Sa mission principale est d’aider ceux qui ont des difficultés à monter ou à descendre les escaliers. Aussi appelée « rampe d’escalier », la main courante peut se décliner sous différents modèles et matériaux. Elle peut être en aluminium, en inox ou en bois.

Comment bien choisir une main courante ?

La pose d’une main courante est indispensable pour la sécurité des personnes notamment lors de la montée ou de la descente des escaliers. D’après un billet publié par une blogueuse passionnée du web, elle permet de faciliter la mobilité des enfants, des personnes âgées et en particulier des personnes à mobilité réduite. Pour ce faire, elle se fixe généralement au mur afin de prévenir de tout risque de chutes ou d’accidents. Dans tous les cas, on recense une large gamme de modèles de rampes ou de mains courantes d’escaliers.

Pour faire le bon choix, il faut tenir compte de nombreux critères tels que la visibilité, la continuité ou bien la prise en main. La visibilité est un critère important surtout pour les personnes mal voyantes qui ne peuvent pas distinguer l’emplacement de la structure. Quant à la prise en main, ce critère est essentiel pour profiter d’un déplacement optimal et sécurisé. En ce sens, il faut bannir les escaliers de forme trop originale qui ne permet pas un confort d’utilisation. Pour ce qui est de la continuité, il faut prévoir un escalier avec une prise en main sans un grand nombre de ruptures.

La pose de main courante : les réglementations à respecter

L’installation d’une main courante est encadrée par des normes strictes. Dans un premier temps, sachez que cet élément de sécurité peut se placer des deux côtés de l’escalier dès qu’il y a un mur permettant la fixation d’une main courante. Ensuite, les normes imposent la couleur de cette dernière qui se doit d’être d’une autre teinte que le mur pour permettre d’en faire la distinction facilement. En complément, il faudrait un éclairage suffisant, à ce titre, le matériau inox est le plus adéquat. Par la suite, les normes prévoient l’utilisation de matériau rigide et d’un mode de fixation solide pour supporter le poids des personnes qui s’appuient ou qui s’assoient sur la rampe. De même, la hauteur de la main courante est prévue par les normes réglementaires. En moyenne, elle doit se situer à 80 ou 100 cm de hauteur de la marche. Celle-ci se mesure généralement en fonction du nez de marche. Pour finir, la rampe se doit de dépasser la largeur de la marche, tant en haut qu’en bas.

En ce qui concerne la pose de la main courante, il faut commencer par prendre les mesures appropriées et respecter la hauteur prévue par les normes. Puis, il va falloir choisir le mode de fixation adapté. Normalement, la fixation de la main courante se fait sur le mur à l’aide de platines. Et en fonction des matériaux, il faudrait choisir la fixation adéquate, que ce soit par scellement ou par ancrage. Aussi, il faut faire la distinction entre l’escalier avec limon et celui sans limon.

Ainsi, pour votre sécurité et celle de votre entourage, veillez à installer une main courante sur votre escalier. Et quel meilleur endroit pour en trouver que le site de Label Habitation ? C’est une vraie référence dans la commercialisation de ce type d’équipement. Vous y trouverez un large panel de mains courantes et d’escaliers de toutes les formes et de toutes les finitions. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est que choisir le bon modèle et de passer la commande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bilan Magazine